Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Ahly-Kaizer Chiefs pour une finale show à Casablanca

La CAF ordonne l’ouverture d’une enquête suite aux incidents du match Raja-JSK



Al Ahly-Kaizer Chiefs pour une finale show à Casablanca
Le complexe sportif Mohammed V à Casablanca abritera, ce samedi soir à partir de 20 heures, la finale de la Ligue des champions d’Afrique, match qui opposera l’équipe égyptienne d’Al Ahly à son homologue sud-africaine de Kaizer Chiefs.

Al Ahly, tenant du titre, s’était qualifié en finale après avoir éliminé la formation tunisienne de l’Espérance, au moment où Kaizer Chiefs a décroché son ticket au détriment du Wydad de Casablanca.

Fondé en 1970, Kaizer Chiefs disputera sa première finale de la C1 continentale, ce qui est un exploit pour le club sud-africain qui ne compte dans son palmarès africain qu’un seul titre, celui de la Coupe de la CAF, remporté en 2001.

En revanche, le National du Caire, donné comme favori, présente un copieux palmarès continental et lors de ce match, il visera une dixième étoile après avoir remporté les éditions C1 de 1982, 1987, 2001, 2005, 2006, 2008, 2012, 2013, 2019 et 2020.

Le palmarès africain d’Al Ahly ne se limite pas aux sacres en Ligue des champions. Le club avait, de par le passé, remporté la Coupe de la CAF en 2014, la Super Coupe de la CAF à sept reprises en     2002, 2006, 2007, 2009, 2013, 2014 et 2021, en plus d’une Coupe des vainqueurs de coupe de la CAF en 2001.

Dans une déclaration rapportée par l’AFP, l’entraîneur d’Al Ahly, le Sud-Africain Pitso Motsimane a indiqué que cette finale se veut à caractère spéciale pour lui. «C'est un peu un cas de conscience pour moi d'affronter les Chiefs. Je suis un Sud-Africain qui prépare la déroute de mes compatriotes",a-t-il affirmé, tout en concluant qu’ « Al Ahly ne fait pas dans l'humanitaire, à distribuer des étoiles. On veut gagner».

Quant au coach de Kaizer Chiefs, Arthur Zwane,l’heure est venue de renouer avec les consécrations, faisant part que « nous n'avons rien gagné depuis 2015 (et un titre de champion d'Afrique du Sud, Ndlr) et il est temps d'en finir avec cette statistique inacceptable ».
 
Il convient de signaler que la Confédération africaine de football, dont le Comité exécutif devait se réunir hier au complexe Mohammed VI à Maamora, a retenu un trio d’arbitrage algérien pour cette finale. Avec comme referee de centre Mustapha Ghorball qui sera secondé par Abdelhak Etchiali et Mokrane Gourari.

Par ailleurs, il y a lieu de souligner que la CAF a ouvert une enquête disciplinaire suite aux incidents extra sportifs qui ont émaillé la finale de la Coupe de la Confédération, disputée samedi dernier au stade de l’Amitié à Cotonou et qui a tourné à l’avantage du Raja aux dépens du club algérien de la Jeunesse sportive de Kabylie (2-1).

Un communiqué diffusé sur le site officiel de la CAF rapporte qu’ « après le coup de sifflet final, un groupe de supporters a envahi l'aire de jeu et perturbé la cérémonie officielle de remise des médailles et des trophées. La CAF condamne fermement ces comportements inacceptables, nuisibles à l’image d’une de ses compétitions". Et d’ajouter que « la CAF a ouvert une enquête disciplinaire afin de déterminer les responsables de ces débordements et d’appliquer d'éventuelles sanctions, dans le but d'empêcher que de tels incidents se reproduisent ».
 

Mohamed Bouarab
Vendredi 16 Juillet 2021

Lu 1325 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juillet 2021 - 10:43 Stage de l’EN olympique



Flux RSS