Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aggravation du déficit commercial de 6,9% à fin juillet




Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 6,9% durant les sept premiers mois de 2017, s'élevant à plus de 111 milliards de dirhams (MMDH) contre 103,8 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes.
Cette aggravation est imputable à l'augmentation des importations (+16,5 MMDH), plus importante que celle des exportations (+9,3 MMDH), explique l'Office des changes dans une note sur les indicateurs préliminaires du mois de juillet 2017, précisant que le taux de couverture des importations par les exportations a stagné à 55,9%, rapporte la MAP.
L'accroissement des importations à 251,8 MMDH est essentiellement attribuable à la hausse des produits énergétiques (+33,4%), de produits bruts (+11,6%), de produits finis de consommation (+4,4%), de biens d'équipement (+1,8%) et des produits alimentaires (+1,3%), relève l'Office des changes.
Concernant les exportations, elles sont passées de 131,4 MMDH à fin juillet 2016 à 140,8 MMDH, souligne la même source, faisant savoir que cette évolution trouve son origine dans la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement celles de l'industrie pharmaceutique (+10,4%), de l'aéronautique (+10,3%), de l’agriculture et agro-alimentaire (+10,1%), des phosphates et dérivés (+7,9%), de l'électronique (+6,4%), du textile et cuir (+3%) et de l’automobile (+2%).

Mardi 22 Août 2017

Lu 3271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.