Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Activités physiques intenses et épidémie virale ne font pas bon ménage

Les cardiologues lancent un cri d’alerte


Ne pas produire d'effort violent, rester en dessous de 80 % de sa fréquence cardiaque maximale et ne pas faire de séances qui dépassent une heure

Activités physiques intenses et épidémie virale ne font pas bon ménage
A l’heure du confinement, entre deux séries Netflix et un paquet de chips, les challenges sportifs se sont multipliés. Des images et autres vidéos de performance et autres exercices physiques indoor ont inondé les réseaux sociaux, nombreux comme les rayons d’un soleil d’été. Face à ces images de sportifs professionnels ou du dimanche qui s'entraînent intensément à domicile et sans surveillance, le monde de la médecine et notamment les cardiologues, ont cru bon de tirer la sonnette d’alarme tant ces pratiques sont problématiques, à risques et incompatibles avec cette période d'épidémie virale. 
« Il y en a qui pédalent comme des timbrés dans leur appartement, d'autres qui font des parcours style crossfit à bloc. J'ai même vu un message sur un type qui a couru un marathon sur son balcon, avec six heures d'effort cumulées. C'est un vrai problème », s’inquiétait récemment sur le site « Lequipe.fr», Laurent Chevalier, cardiologue du sport. A l’instar de plusieurs de ses confrères et consœurs, Laurent Chevalier a décidé de prendre la parole car l’enjeu sanitaire est de taille. « Le risque, c'est la mort subite ; le virus se propage au muscle cardiaque et provoque une arythmie qui peut être très dangereuse » a-t-il alerté. 
En effet, si l’on en croit les règles d'or édictées par le Club des cardiologues du sport, en temps normal, autrement dit, en l’absence d’épidémie comme celle du Covid-19, les infections virales ne sont pas compatibles avec l'effort. Arrêter toutes les activités sportives durant les huit jours qui suivent fièvre et courbatures est non négociable. Pourtant, cette règle est largement ignorée. Elle l’est toujours d’ailleurs, en dépit d’un risque encore plus élevé avec le Covid-19. Laurent Chevalier confirme :« On sait que ce virus peut lui aussi atteindre le cœur. Et il est très contagieux, il se répand très vite. La période d'incubation est longue, une quinzaine de jours, et très souvent sans symptômes, sur un mode quasi-silencieux. On ne s'aperçoit pas qu'on est porteur mais le risque est bien présent. »
Doit-on pour autant arrêter toute activité physique même en l’absence de symptômes ? A vrai dire, l’idée n’est pas tant de sacrifier sa condition physique sur l’autel du coronavirus, mais plutôt de l’adapter à cette période, et de ne surtout pas en faire trop. « Le risque, c'est la durée de l'effort et l'intensité », explique ledit cardiologue. Puis de préciser : «  Il s'agit donc de ne pas produire d'effort violent, de rester en dessous de 80 % de sa fréquence cardiaque maximale. Et de ne pas faire de séances longues, ne pas dépasser une heure. Et ne surtout pas s'envoyer à fond. » 
Ce message, on ne peut plus clair, s’adresse à la fois aux sportifs amateurs et professionnels. Pour ces derniers, ils doivent particulièrement porter attention et quotidiennement à leurs températures. En sus, la limitation des entraînements qualitatifs à haute intensité ne sera pas de trop, tout comme l'arrêt complet en cas de fièvre ou de courbatures marquées. Il ne nous reste plus qu’à espérer que ce cri d’alerte trouvera écho auprès des sportifs en tout genre et pas uniquement ceux du dimanche. 

Chady Chaabi
Mardi 31 Mars 2020

Lu 574 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS