Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord trouvé pour la baisse des salaires dans le championnat d'Italie




Les clubs du championnat d'Italie, interrompu depuis le 9 mars, ont trouvé un accord sur la réduction des salaires de leurs joueurs face à la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus, a annoncé lundi la Ligue italienne de football. Aux termes de cet accord, il a été prévu une réduction "d'un tiers de la rémunération brute annuelle" des joueurs en cas d'annulation définitive de la fin de saison. Si le championnat devait en revanche reprendre, la diminution ne serait que "d'un sixième de la rémunération brute annuelle". Des accords individuels doivent encore être signés entre les clubs et les joueurs, qui renoncent donc à une somme comprise entre deux mois et quatre mois de salaire. Dans la soirée, le syndicat des joueurs professionnels (AIC) a cependant dénoncé une décision qualifiée d'"irrecevable". "La volonté, à peine dissimulée, de faire porter à des joueurs présentés sous un mauvais jour la responsabilité d'éventuels dégâts économiques liés à une situation de crise fait réfléchir quant à la crédibilité de ceux qui devraient soutenir le monde du football dans ces moments difficiles", écrit le syndicat dans un communiqué. La décision annoncée lundi par la Ligue a été prise à l'unanimité des clubs de Serie A, à l'exception de la Juventus, qui avait précédemment trouvé un accord avec ses propres joueurs. Le club turinois avait expliqué que les baisses de salaires acceptées par ses joueurs et son entraîneur Maurizio Sarri sur la période allant de mars à juin auraient "un impact positif de 90 millions d'euros sur l'exercice financier 2019/2020". LaLigue italienne, qui était réunie ce lundi en visio-conférence, a par ailleurs répété sa "volonté d'amener la saison à son terme et de reprendre le jeu, sans courir de risques, uniquement quand les conditions sanitaires et les décisions gouvernementales le permettront".

Libé
Mardi 7 Avril 2020

Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Décembre 2020 - 21:46 Le WAC rêve de renouer avec la gloire

Vendredi 4 Décembre 2020 - 21:46 Le Raja déterminé à défendre son titre