Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord de jumelage et de coopération entre les fédérations de cyclisme marocaine et française




Accord de jumelage et de coopération entre les fédérations de cyclisme marocaine et française
Un accord de jumelage et de coopération entre la Fédération Royale marocaine de cyclisme (FRMC) et son homologue française a été signé, mardi à Casablanca, en consécration des liens distingués entre les deux instances et des excellentes relations entre les deux pays.
L'accord, signé par le président de la FRMC Mohamed Belmahi et son homologue français Michel Callot, ambitionne d'approfondir la coopération entre les deux parties dans divers aspects liés au développement et à l’élargissement de la pratique de la discipline.
La signature de cet accord vient consacrer le rôle du sport en général et du cyclisme en particulier "à contribuer à un changement social positif par le sport et à promouvoir la culture de la paix et de l'amitié entre les peuples", a indiqué à cette occasion, M. Belmahi. Cet accord traduit l'adhésion de la FRMC dans la stratégie du ministère de la Jeunesse et des Sports, notamment l'accord de coopération et de partenariat signé, le 16 novembre 2017, avec le ministère français des Sports et l’arrangement de coopération signé avec l'ambassadeur de France au Maroc en décembre dernier.
Grâce à cet accord, la FRMC devra bénéficier de l’expérience française, qui est leader mondial dans cette discipline, a-t-il souligné, relevant que cette coopération portera sur les aspects techniques et tactiques en matière d’entraînement et d’encadrement ainsi qu’au niveau de la formation des cadres techniques et l'organisation de compétitions, tel le Tour du Maroc, qui constitue "un patrimoine immatériel dont tous les Marocains sont fiers".
Le président de l’instance fédérale marocaine a réitéré son espoir de voir le Tour de France ou "la Grande boucle" prendre le départ du Maroc lors de l’une de ses prochaines éditions. Pour sa part, le président de la fédération française (FFC) a indiqué que cet accord reflète la grande convergence de vues des deux instances fédérales sur la promotion et le développement de la discipline à une échelle plus large, apportant le soutien de la fédération française à la candidature du Maroc, qui dispose de tous les atouts, pour l’organisation du Championnat du monde en 2025. Il a également souligné la nécessité pour tous les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux de s’impliquer dans la vulgarisation de la culture du vélo et son importance dans la vie quotidienne des citoyens en tant que pratique sportive bénéfique pour la condition physique et moyen de transport pour la découverte des potentiels naturels et touristiques.
Cette cérémonie de signature s’est déroulée en présence de MM. Gilbert Ysern, conseiller du président de la FFC, Driss Hassa, membre du Comité national olympique marocain (CNOM), et Nouâama Miyara, président de la Ligue du Sahara de cyclisme.

 

Vendredi 25 Janvier 2019

Lu 661 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 20:56 WAC-Raja, un choc déterminant dans la course au titre

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea