Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelouafi Laftit : L'adhésion des citoyens à l'opération électorale, un défi des prochaines échéances


Abdelouafi Laftit : L'adhésion des citoyens à l'opération électorale, un défi des prochaines échéances
La promotion d'une plus grande adhésion des citoyens à l'opération électorale demeure l'un des défis des élections à venir, a affirmé mercredi à Rabat le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. "Les défis à relever se résument dans la promotion de l'adhésion des citoyens au processus électoral. Tel est l’objectif que nous nous fixons tous", a déclaré le ministre en réponse aux interventions des députés lors de la discussion des projets de lois électorales à la Commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants.

Les élections de l'année en cours, at-il dit, sont exceptionnelles au regard aussi bien du contexte actuel de crise sanitaire que de la manière dont sont menés les préparatifs. Il a à cet égard insisté sur l'importance de faire preuve du même esprit qui a prévalu lors des concertations sur les prochaines échéances électorales, afin de parvenir à des projets de loi autour desquels prévaut un climat d'entente et de conciliation.

"Le gouvernement est soucieux d'aboutir à des textes sans grandes divergences de sorte à faciliterla tâche des députés en leur permettant de progresser vers un climat de compromis", a-til assuré. Abdelouafi Laftit a en même temps affirmé que son département entretient une relation similaire avec tous les partis en étant convaincu que l'action partisane ne peut que servir les intérêts du pays, d'où la nécessité de conjuguer les efforts pour un bon déroulement des élections. Le ministère de l'Intérieur, a-t-il ajouté, s'engage à tout faire pour que ses cadres puissent observer la neutralité totale et positive lors de ce processus. Les représentants des groupes et du groupement parlementaires ont été unanimes à souligner, dans leurs interventions respectives, que les prochaines élections représentent un tournant dans le processus de consolidation de l'édifice démocratique. Ces échéances offrent une opportunité pour insuffler une nouvelle dynamique aux réformes politiques, économiques et sociales structurelles engagées ces dernières années, ont-ils noté, relevant l'importance du respect de la régularité des élections et de l'approche adoptée dans ce sens, fondée notamment sur les concertations surles lois électorales.

Libé
Jeudi 25 Février 2021

Lu 50 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS