Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelhamid Jmahri critique le gouvernement qui n ’était pas à la hauteur des hautes instructions Royales concernant la garantie de notre souveraineté alimentaire, énergétique et sanitaire

Rencontre entre le secrétaire général de la Chabiba ittihadia et le nouveau secrétaire général de la jeunesse du PSOE


H. T
Vendredi 29 Avril 2022

Abdelhamid Jmahri critique le gouvernement qui n ’était pas à la hauteur des hautes instructions Royales concernant la garantie de notre souveraineté alimentaire, énergétique et sanitaire
Le secrétaire général de la Chabiba ittihadia et membre du Bureau politique de l’USFP, Abdellah Sibari, a eu, mercredi dernier au siège central du parti à Rabat, une rencontre avec Victor Camino, le nouveau secrétaire général de la jeunesse du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction après le retour à la normale des relations maroco-espagnoles suite à  la visite du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, au Maroc.
En plus, elles ont convenu de définir un programme bilatéral entre les deux organisations afin de renforcer le partenariat historique entre l’USFP et le PSOE et d'ouvrir des perspectives d'action conjointe au sein des organisations internationales.

Par ailleurs, Abdelhamid Jmahri, membre du Bureau politique de l’USFP, a mis en valeur les percées diplomatiques du Royaume dans l’affaire du Sahara marocain, soulignant en ce sens le changement de position de l'Allemagne, le message du roi d'Espagne à S.M le Roi Mohammed VI, et la visite du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez au Maroc qui a scellé la fin de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid.

Lors d’une rencontre organisée récemment par le secrétariat provincial de l’USFP à Meknès sur les changements géopolitiques internationaux et régionaux, Abdelhamid Jmahri a assuré que le Maroc a gagné deux paris principaux. Il a fait face avec succès à la crise sanitaire du Covid-19 et  a réussi l'épreuve de la guerre russo-ukrainienne en adoptant des positions courageuses le distinguant de nombreux pays du monde.

D’après Abdelhamid Jmahri, la guerre en Ukraine a révélé l'attachement du Maroc aux partenariats qui le lient aussi bien à la Russie qu’à la Chine au moment où d’autres pays n’ont pu résister aux pressions pour choisir le camp auquel ils s’aligneraient.

Le membre du Bureau politique a également ajouté que la politique de diversification des partenariats suivie par Rabat a montré son efficacité lors de la crise sanitaire, et plus particulièrement lors de la crise ukrainienne.

Concernant le Sahara marocain, Abdelhamid Jmahri a souligné que  le voisin de l’Est du Royaume ne cesse d’armer le Polisario avec l’appui de l’Iran, ce qui pousse le Maroc à réajuster sa politique conformément à ses intérêts pour éviter tout conflit inutile, tout en affirmant que personne n’a intérêt à ce qu’un Etat fantoche soit créé au Sahara.

Et parallèlement aux succès réalisés par la diplomatie marocaine, Abdelhamid Jmahri a vivement critiqué le gouvernement qui n’était pas à la hauteur des Hautes instructions Royales à propos de la mise en place d’un dispositif en vue d’assurer notre souveraineté alimentaire, énergétique et sanitaire.

Selon lui, l’on ne doit pas poursuivre la logique du marché, car l'Etat doit être protecteur et, partant, doit déployer ses efforts  au service de la société. 

Le membre du Bureau politique a expliqué que la guerre actuelle en Ukraine a soulevé une question de fond, à savoir q la redéfinition du Maroc en tant que pays agricole, affirmant que le gouvernement doit présenter des données sur ce que produit le Maroc et non se contenter  de chiffres officiels concernant ses exportations vers d'autres pays.

Il a, par ailleurs, appelé à l’adoption de nouvelles politiques telles que le soutien aux entreprises, notamment les petites entreprises, pour faire face aux crises internationales ou celles visant à soutenir les couches sociales vulnérables.

H. T


Lu 1233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p