Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A moins d’une semaine de la finale de la LDC: Le WAC à Maâmora pour peaufiner les ultimes réglages


Mohamed Bouarab
Jeudi 26 Mai 2022

A moins d’une semaine de la finale de la LDC: Le WAC à Maâmora pour peaufiner les ultimes réglages
Le Wydad a regagné mardi le Complexe Mohammed VI de football à Maâmora en vue de préparer dans les meilleures conditions son prochain match contre l’équipe égyptienne d’Al Ahly, et ce pour le compte de la finale de la Ligue des champions d’Afrique, lundi 30 mai à partir de 20 heures au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca. Le WAC aura donc un peu moins d’une semaine afin de peaufinerles ultimes réglages pour cette opposition qui ne manquera certainement pas de drainer un grand nombre de supporteurs des deux bords. Au Complexe Mohammed VI de football, le Wydad dispose d’un cadre idéal pour se préparer, loin de toute pression qui précède ce genre de confrontations à grand enjeu. Le mieux placé que quiconque pour apprécier ce cadre estl’entraîneur du club Hoalid Regragui qui n’a pas manqué, dans ses récentes sorties médiatiques, de souligner que la préparation à Maâmora sera bénéfique pourses poulains, sommés d’être fin prêts le jour J. D’ailleurs, Hoalid Regragui a tenu dans ses propos à libérer ses joueurs de toute pression qui risquerait de les affecter. En technicien avisé, il n’a pas hésité à faire porter la casquette de favori à l’adversaire, au vu de son palmarès, de son effectif et de son budget, mais cela ne veut aucunement dire que le WAC part diminué de ses chances. Avec le costume d’outsider, le Wydad jouera à fond ses cartes et est bien outillé pour franchir le cap du National du Caire come ce fut le cas lors de la finale de l’édition 2017. C’est une équipe du WAC, dans toutes ses composantes, qui se trouve mobilisée ne laissant rien au hasard dans l’objectif de décrocher le titre de la LDC, le troisième du club après les sacres de 1992 et 2017. Pour rappel, le Wydad a réussi à faire sensation lors de la phase de poules, avec à la clé quatre victoires en déplacement. Au stade des demi-finales, les Rouge et Blanc avaient éliminé les Angolais de Petro Atletico, alors que la formation d’Al Ahly, arrivée au Maroc mardi matin, a eu raison du club algérien de l’Entente Sportive de Sétif.


Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS