Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

600 Marocains bloqués à l'étranger regagnent le Maroc




 600 Marocains bloqués à l'étranger regagnent le Maroc
 Quelque 600 Marocains bloqués à l'étranger, suite à la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes en raison de la pandémie du Covid-19, ont regagné, mardi le Royaume, via l’aéroport Agadir-Al Massira dans le cadre d'une opération prise en charge par les autorités marocaines.
Cette opération a profité notamment aux personnes souffrant de maladies chroniques, aux touristes en situation de précarité ainsi qu’aux enfants et nourrissons.
Ainsi, trois avions de Royal Air Maroc (RAM), en provenance de Dubaï, Bruxelles et Paris, ont atterri à l’aéroport international Agadir Al Massira, avec à leur bord chacun entre 150 et 290 passagers.
Dès leur arrivée, à l'aéroport, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour faciliter les formalités douanières et permettre aux bénéficiaires de cette opération de récupérer leurs bagages de manière fluide et ordonnée, dans le respect total des mesures préventives et du protocole sanitaire en vigueur.
Ces personnes ont embarqué dans des bus à destination d'établissements hôteliers d’Agadir, où elles ont été soumises aux tests de dépistage au nouveau coronavirus (Covid-19) et seront confinées selon les procédures sanitaires en vigueur et dans les meilleures conditions.
A rappeler que toutes ces opérations de rapatriement suivent le même protocole sanitaire, avec des tests de dépistage au virus à l’arrivée et un confinement de neuf jours dans le cadre du suivi médical nécessaire, le but étant de s’assurer que ces personnes ne constitueront pas un danger pour elles-mêmes ou leurs familles et leur entourage.
Des centaines de Marocains bloqués à l’étranger ont regagné le Maroc à bord de plusieurs vols en provenance de l’Algérie, de la région espagnole d'Andalousie, de Madrid, de Barcelone et des Iles Canaries ainsi que d’Istanbul. Ces opérations de rapatriement se poursuivront et devront concerner prochainement d’autres régions et pays.

Un premier vol de rapatriement organisé depuis Bruxelles

Dans le cadre des opérations de rapatriement des citoyens bloqués à l'étranger en raison de la pandémie du Covid-19, le Maroc a organisé, mardi, un vol humanitaire entre Bruxelles et Agadir.
Ce vol, à bord duquel se trouvaient 150 passagers, concerne des citoyens en situation de vulnérabilité, des personnes malades et âgées et des enfants en bas âge.
Cette opération a été supervisée à l'aéroport de Bruxelles par l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur, les consuls généraux du Royaume à Bruxelles, Liège et Anvers et le directeur de RAM pour le Benelux Mohamed Amraoui.
Elle s’inscrit dans le cadre du programme de rapatriement organisé par le Royaume et qui a concerné jusqu’à présent des centaines de Marocains bloqués à l’étranger dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire décrété par plusieurs pays suite à la propagation de la pandémie du Covid-19.
Quelque 30 vols ont été programmés entre les 21 et 27 juin pour le rapatriement de 4.644 Marocains bloqués dans 17 pays, dans le contexte de la pandémie, avait annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Jeudi 25 Juin 2020

Lu 955 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.