Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

56 entreprises bénéficiaires du programme Istitmar Croissance depuis 2015




56 entreprises bénéficiaires du programme Istitmar Croissance depuis 2015
Un total de 56 entreprises ont bénéficié du programme "Istitmar Croissance" dédié aux petites et moyennes entreprises (PME), depuis son lancement en août 2015, jusqu'à septembre 2017, ce qui représente un investissement total de 379,7 MDH, supporté par l'État à hauteur de 78,3 MDH, et une création de 5.179 emplois prévisionnels (directs et indirects), a souligné, mardi à Rabat, le ministre de l'Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid El Alamy.
Répondant à une question à la Chambre des conseillers, présentée par le Groupe modernité et authenticité, sur l'appui du ministère à la compétitivité des PME, M. EL Alamy a fait savoir que le programme "Tahfiz" (juillet 2015 à mi-octobre 2017) a permis à 71 entreprises de bénéficier d'un appui, avec un budget alloué de l’ordre de plus de 13 MDH, rapporte la MAP.
Il a également relevé que l'offre d’accompagnement des PME est composée de deux programmes, le premier porte sur le soutien à l’investissement de croissance (Imtiaz Croissance), permettant l’octroi de primes représentant 20% de l'investissement total, plafonnées à 10 MDH, tandis que le second concerne l'assistance technique et les systèmes d’information pour la modernisation fonctionnelle des PME, à travers l’octroi de financements pouvant atteindre 80% du coût de la prestation.
Il a, par ailleurs, passé en revue le bilan chiffré de 2014 à octobre 2017, faisant état de 960 bénéficiaires d'un appui, représentant un investissement total de 5,2 MMDH et une création d’emplois prévisionnels de l'ordre de 49.000, outre 143 projets d’investissement potentiels identifiés avec une valeur de l'ordre de 2 MMDH et plus de 12.000 emplois prévisionnels.
Au total, 83% des Très petites et moyennes entreprises (TPME) qui ont été accompagnées relèvent des 40 écosystèmes contractualisés dans les secteurs de l'automobile, des matériaux de construction, du poids lourds et carrosserie, de l'aéronautique, de la chimie-parachimie, du cuir, de la mécanique-métallurgie, de l'offshoring, de la pharmacie-parapharmacie, du textile et habillement, de l'agro-industrie et de l'électrique et électronique, a-t-il fait savoir.

Vendredi 8 Décembre 2017

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs