Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

13ème journée du championnat D2 : Le CODM s’accroche à son fauteuil de leader




Le 13ème round du concours national de football de seconde division a consacré le CODM dans sa position de leader, et ce en dépit de son nul concédé à domicile face à l’équipe du Fkih Ben Salah qui garde sa mauvaise place d’avant-dernière. Les visiteurs sont venus à Meknès avec la ferme volonté de redresser leur situation et d’améliorer leur classement. Ils arrachent un point précieux en attendant des jours meilleurs alors que les Meknassis perdent deux points qui pouvaient leur donner un avantage important. De son côté, Tadla n’a pu profiter de ce résultat pour reprendre la loge convoitée. A l’instar du leader ,il a été accroché chez lui par le Chabab d’Al Hoceima, un autre prétendant pour la montée et qui se positionne à la troisième place à deux longueurs de la pole position. Les Tadlaouis restent seconds à un point du fauteuil de leader. Ils auront la lourde tâche d’aller affronter le Mouloudia à Oujda lors de la prochaine journée.  Mais la surprise de ce round a été sans conteste la victoire de Khénifra à Tanger face à l’IRT. Certes, les locaux n’ont pas évolué avec leur formation-type en raison du boycott de certains d’entre eux, mais les Khénifris ont su décrocher une belle victoire qui les propulse à la cinquième place loin de la zone de turbulence. Témara, toujours dans le peloton de tête,  a été tenu en échec par les Orientaux du MCO qui tentent de sortir d’une crise qui perdure.
On constate donc un statu quo en tête du classement en raison des nuls concédés par les équipes prétendant à la montée. Le Chabab de Mohammedia et son nouveau coach Raad ont défait le Rachad de Bernoussi. Les Fédalis se réconcilient avec leur public après leur large défaite dans le derby local lors du précédent round.  
Enfin le RAC de Mendoza se réveille et tente de s’éloigner de la queue du peloton, en battant Sidi Kacem, lanterne rouge sur le score de deux à un.
Tandis que le Raja d’Al Hoceima et le Stade Marocain se sont neutralisés.  Le TAS en a fait autant en empochant les points du succès face à l’Ittihad de Mohammedia.

KAMAL MOUNTASSIR
Mardi 8 Décembre 2009

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif