Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Une reprise sans relief

Le DHJ et le Raja se neutralisent, le RBM s’enfonce




​Une reprise sans relief
La FRMF a établi, sans public mais sans risque, que finir les championnats en cours à huis clos était à la fois possible et nécessaire. On aurait aimé que tout cela ait valu l’attente et que tout cela ait justifié l’espoir. Mais cette reprise du championnat, dans ce monde du quasi silence, n’a pas pris la moindre ampleur. Dans un décor triste, uniquement égayé par l’hommage réservé aux personnels soignants avant le coup d’envoi de DHJ-RCA et HUSA-RBM, il restera la trace d’une reprise franchement manquée, dans un monde imparfait et masqué. Les deux rencontres prévues ont accouché d’une petite souris. L’avant-match aura été interminable et les matchs sans grand intérêt. 

DHJ vs RCA (0-0)

Si le Tanzanien du DHJ, Simon Msuva n’avait pas visé le poteau gauche de Zniti, sur un penalty litigieux accordé par la VAR (27‘), après qu’il fut bousculé par Zrida dans la surface de réparation, la soirée aurait été un peu plus endiablée. Mais il n’en a rien été. Les occasions de but  ont été aussi rares qu’une journée de pluie en été. Jbira en a eu une en or, servi par Metouali (78’). Mais l’arrière gauche des Verts a été trop court pour reprendre le centre de son capitaine et ses coéquipiers ont manqué de rythme et de créativité pour profiter d’une supériorité numérique qui aura duré plus d’un quart d’heure, après l’exclusion d'Abdelfattah Hadraf. Une occasion de part et d’autre et puis c’est tout. Le nul vierge est un résultat somme toute logique. En quittant le stade El Abdi, le Raja pointait à la 6ème place (29pts). Trois unités devant son adversaire, 8ème.

HUSA vs RBM (1-0) 

Un peu plus tard dans la soirée, le Raja de Béni Mellal a certainement dit adieu à sa dernière chance de se maintenir dans l’élite. On aurait pu croire que la pause allait permettre aux protégés de Madihi de remonter la pente et capitaliser sur leur victoire acquise juste avant l’arrêt du championnat. Détrompez-vous. En déplacement au stade Adrar, les Mellalis ont encore une fois laissé passer leur chance face à un hôte loin d’être un ogre du championnat. Même si le coup franc magistral transformé par Mehdi Oubilla (57’) est démonstratif de la qualité dont dispose le Hassania qui aurait pu alourdir le score en fin de rencontre (88’) si la transversale du RBM n’en avait pas décidé autrement. C’est là tout le mal qui ronge le Raja de Béni Mellal. Le club est dans l’incapacité de prendre son destin entre ses mains. Il est à la merci de ses adversaires sans pour autant être capable de les bousculer. Hier, le RBM a prouvé qu’il n’avait clairement pas sa place en première division. 
Avec huit petites unités prises en 20 rencontres, les Mellalis, lanterne rouge, se dirigent tout droit vers la seconde division. Malgré sa victoire, le Hassania d’Agadir stagne, quant à lui, à 14ème position. 
Mais sinon, c’était bien. Enfin non, bien sûr, ce n’était pas bien. On n’a pas eu besoin de ces matchs pour savoir ce qu’il manque à ce football qui se relève dans la nostalgie du monde d’avant. 
Il a manqué d’à peu près tout. Pas assez d’élan et pas assez de panache. La soirée a également révélé que les équipes n’étaient pas prêtes, et qu’elles n’étaient surtout pas prêtes à s’enflammer sans les supporters. Il va falloir attendre, quelque temps encore, pour s’affranchir des habitudes, s’accommoder du bruit du silence, mais en même temps, continuer de croire au plaisir. Et même au bonheur, peut-être. 

Chady Chaabi
Mercredi 29 Juillet 2020

Lu 789 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif