Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Une fois détecté, «Rombertik» détruit votre ordinateur

Un Malware nouvelle génération




​Une fois détecté, «Rombertik»  détruit votre ordinateur
Si vous n’avez encore jamais rencontré Rombertik, vous pouvez vous estimer heureux! Découvert par le groupe de chercheurs en sécurité Talos de chez Cisco, ce malware nouvelle génération (un programme développé dans le but de nuire à un système informatique, sans le consentement de l'utilisateur infecté) fait partie, selon «Begeek,fr»  des plus virulents jamais rencontrés dans l’histoire de l’informatique. Rombertik est d’autant plus dangereux qu’il peut agir très sournoisement et détruire votre ordinateur s’il sent qu’il est attaqué. Dans son fonctionnement de base, il agit comme beaucoup de ses petits frères malwares. Ce dernier s’infiltre via une pièce jointe envoyée par mail et active alors son script. Une fois activé, il fait son travail de sape en subtilisant, entre autres, les données d’identifications et les données bancaires de l’utilisateur, nous informe «Begeek».
Mais Rombertik ne se contente pas d’être un simple malware, il représente également un véritable casse-tête pour les experts en sécurité tant il est difficile d’en venir à bout. 
Dans un premier temps, Rombertik est très difficile à détecter car il s’entoure d’un code qui le rend très difficile à repérer pour les outils d’analyse. Il est programmé de telle manière à échapper aux sandboxes (les mécanismes qui permettent l'exécution des logiciels avec moins de risques pour le système d'exploitation). 
Mais là où Rombertik dépasse tous les malwares connus, c’est lorsqu’il se sent attaqué. S’il voit que son code est altéré, il va écraser le Master Boot Record de la machine où il est installé pour empêcher le démarrage du système d’exploitation en le faisant redémarrer à l’infini. 
Avant d’endommager le disque dur pour que les données de son propriétaire soient irrécupérables.
Enfin, pour vous prémunir de Rombertik, «Begeek» vous conseille de ne pas ouvrir les pièces jointes de personnes que vous ne connaissez pas ou dont vous ne faites pas confiance. 

Vendredi 8 Mai 2015

Lu 358 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés