Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Un secrétaire d’Etat belge à la haine raciale tenace

Un «statut Facebook» et un mail attestent de sa xénophobie envers les Marocains




​Un secrétaire d’Etat belge  à la haine raciale tenace
Nommé secrétaire d’Etat belge à l’Asile et à la Migration, le 11 octobre 2014,  Théo Francken fait couler beaucoup d’encre. En effet, l’homme politique de l’Alliance néo-flamande (N-VA), se retrouve au centre d’une vive polémique, déclenchée par des propos racistes qu’il avait tenus sur son compte Facebook, en novembre 2011. 
Selon la RTBF, Francken avait publié, sur le réseau social, un article de l’hebdomadaire britannique  «The Economist», qui évoque les bénéfices économiques qu’apportent les travailleurs immigrés pour les économies des pays riches, et l’avait accompagné d’un commentaire profondément hostile aux Marocains, aux Congolais et aux Algériens, où il prétendait que ces derniers n’apportaient aucune valeur ajoutée à la Belgique. 
Jeudi dernier, en prenant la parole devant la Chambre des représentants, le secrétaire d’Etat a tenu à présenter ses excuses. «Il y a eu ces derniers jours beaucoup d'agitation à propos de certaines déclarations que j'ai tenues dans le passé», a-t-il dit. «Je réalise que ce faisant j'ai blessé des gens. Cela n'a jamais été mon objectif. Je souhaite sincèrement m'excuser», a-t-il poursuivi, avant de conclure : «Je vous garantis que je serai un secrétaire d'Etat dans l'intérêt de tous les habitants de ce pays, avec un grand respect pour chacun». 
Le lendemain desdites excuses, c’est un mail datant de 2007, qui s’avère encore plus grave et également préjudiciable envers les émigrés marocains, première communauté étrangère de la Belgique, qui refait surface. En effet, dans ce courriel révélé par le quotidien flamand «De Morgen», Francken traite les Marocains de «petits cons» et explique l’amplification des actes homophobes en Belgique par l’importance de la communauté marocaine dans la capitale belge. «Par exemple, le fait que les homosexuels soient souvent agressés à Bruxelles n'a rien à voir avec nous, mais avec les nombreux islamistes et les petits cons de Marocains», écrivait-il, ajoutant : «Tous les musulmans en dehors de Bruxelles? Ce serait assez amusant !». 
Selon la RTBF, Zoubida Jellab, une conseillère communale Ecolo, à Bruxelles, a déposé plainte contre  Théo Francken, en s’appuyant sur la loi Moureaux du 30 juillet 1981 qui condamne l’incitation à la haine raciale. «La semaine a été chaque jour ponctuée par de nouvelles révélations de mails ou de propos inacceptables signés Théo Francken. C'était devenu insupportable», a-t-elle souligné.
Ces scandales à répétition du secrétaire d’Etat belge ne s’arrêtent, en effet, pas là. Dimanche, une brasserie artisanale belge a, elle aussi, dénoncé le détournement d'une de ses bières par Théo Francken, dans un tweet à connotation clairement raciste. Il s’agit d’une publication sur son compte tweeter, remontant à octobre 2013, d’une photo de la «Zwarte Piet», une boisson produite par la brasserie en question, sur l'étiquette de laquelle figure un père fouettard. L’homme politique avait accompagné ladite photo du commentaire foncièrement raciste: «Zut, même quand on a bu la Zwarte Piet, il reste noir».  Les gérants de la brasserie ont donc noté que c’est avec une grande indignation qu’ils viennent d’apprendre que le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration a détourné l'étiquette de la Zwarte Piet.  

Mehdi Ouassat
Mardi 21 Octobre 2014

Lu 846 fois


1.Posté par abdelkarim le 21/10/2014 21:13
"La meilleure réponse à un idiot est le silence." Proverbe arabe

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés