Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Sit-in à Rabat contre les violations des droits de l'Homme par le Polisario

Organisé par le Collectif des familles de disparus et de séquestrés marocains dans les geôles de Tindouf




​Sit-in à Rabat contre les violations des droits de l'Homme par le Polisario
Le Collectif des familles de disparus et de séquestrés marocains dans les prisons de Tindouf a organisé, jeudi devant le siège du Conseil national des droits de l'Homme à Rabat, un sit-in afin de dénoncer et dévoiler les violations des droits de l'Homme perpétrés par le régime algérien et le Polisario à l'encontre des Marocains, en particulier les séquestrés de Tindouf.
Ce sit-in, qui a connu la participation d'acteurs associatifs et d’anciens séquestrés de Tindouf, intervient dans le cadre d'un plan d'action national et international visant à mettre à nu les violations des droits de l'Homme, perpétrées par le régime algérien et le Polisario à l'encontre de civils et militaires marocains. 
"A travers ce sit-in, les familles des séquestrés dans les geôles de Tindouf montrent leur fidélité et leur attachement à l'intégrité territoriale", a déclaré à la MAP le président du Collectif des familles de disparus et de séquestrés marocains dans les pénitenciers de Tindouf, Miloud Khalil. Ce dernier a relevé l'importance de soutenir la société civile et de consolider son rôle dans la diplomatie parallèle, en vue d'éclairer l'opinion publique internationale sur les violations des droits de l'Homme commises dans les camps de Tindouf.
Pour sa part, Mohamed Ouadahi Ben Mohammed Salem, ancien détenu du Polisario, a fait savoir que le temps est venu pour informer les Nations unies et les militants des droits de l'Homme de la situation qui prévaut dans les camps de Tindouf.
M. Ouadahi, qui est issu de la tribu Oulad Bousbaâ du Sahara marocain, a dévoilé les tortures qu'il avait subies lui-même et qui sont infligées impunément aux détenus, précisant que certains séquestrés ont trouvé la mort sans que leurs familles puissent récupérer leurs dépouilles.
Il a affirmé, à cet égard, l'implication du régime algérien dans ces violations, ajoutant que la proposition marocaine d'autonomie des provinces du Sud est la seule solution politique au conflit factice autour du Sahara.
De son côté, l'épouse d'un disparu de la guerre du Sahara a évoqué les souffrances des familles des disparus qui souhaitent, au moins, connaître le sort de leurs progénitures, appelant le régime algérien à assumer ses responsabilités en la matière.
Le Collectif des familles de disparus et de séquestrés marocains dans les prisons de Tindouf a organisé, le 25 octobre dernier, une rencontre pour jeter la lumière sur la souffrance des victimes des violations des droits de l'Homme commises par le Polisario dans les camps de Tindouf et présenter des témoignages de certaines victimes et leurs familles.
Les participants à cette rencontre ont souligné les flagrantes violations des droits de l'Homme, appelant les organismes internationaux à agir de manière urgente pour mettre fin à ces actes criminels.
Le Polisario est un mouvement séparatiste créé, hébergé et financé par l'Algérie depuis 1975. Ce mouvement de mercenaires entrave toute solution du conflit autour du Sahara marocain et tous les efforts d'intégration économique et sécuritaire au niveau de la région du Maghreb arabe.

Samedi 22 Novembre 2014

Lu 646 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés