Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Simulation de traitement d'une alerte liée à un cas de maladie hautement contagieuse

L’exercice s’est déroulé à l'aéroport Mohammed V de Casablanca




​Simulation de traitement d'une alerte liée  à un cas de maladie hautement contagieuse
Un exercice de simulation de traitement d'une alerte liée à un cas de maladie transmissible hautement contagieuse (CMT) "cas Ebola" a été organisé, récemment, au terminal 3 à l'Aéroport international Mohammed V de Casablanca, rapporte la MAP.
Cet exercice de simulation s'inscrit conformément aux exigences du Plan national de veille et de préparation à la riposte contre la maladie à virus Ebola (MVE) et les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré à la MAP le directeur par intérim de l'Aéroport international Mohammed V-Casablanca et directeur d'exploitation aéroportuaire à l'Office national des aéroports (ONDA), Hamid Mokadem.
Il s'agit d'une simulation d'une grande ampleur qui a mobilisé plus de 70 personnes, a-t-il fait savoir notant que cette simulation consiste en la conception et la réalisation d'un scénario de traitement d'un passager, à bord d'un aéronef en vol à destination de l'Aéroport international Mohammed V, qui présente des signes évocateurs de la MVE.
De son côté, le médecin principal de l'Aéroport international Mohammed V de Casablanca, Mohamed Boussif, a souligné que l'objectif de cette initiative est d'évaluer le dispositif mis en place au niveau du point de contrôle sanitaire aux frontières.
Evaluer les modalités de déclenchement de l'alerte et de transmission de l'information entre les divers intervenants, l'organisation de la riposte et la réaction générale des différents partenaires intervenant dans le cadre du Plan local de riposte aux cas de maladies transmissibles hautement contagieuses (CMT) sont également parmi les objectifs de cette initiative.
Au terme de cet exercice, qui a connu un grand nombre de journalistes représentant différents supports, un rapport d'évaluation sera élaboré sous la responsabilité du directeur de l'exercice, lequel rapport permettra la réalisation et la mise en place d'un plan d'actions correctives. 

Jeudi 4 Juin 2015

Lu 93 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés