Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Pas de reprise de cours dans l’enseignement traditionnel et annulation des examens normalisés





​Pas de reprise de cours dans l’enseignement  traditionnel et annulation des examens normalisés
Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé mardi la poursuite de la suspension des cours présentiels au sein des espaces de l'enseignement primaire traditionnel, des écoles coraniques et des instituts de l’enseignement traditionnel ainsi que l’annulation des examens normalisés nationaux, alors qu'il a décidé de maintenir les examens prévus à partir du 31 août prochain.
Dans un communiqué, le ministère indique que dans le cadre des mesures préventives prises par le Royaume dans le but d’endiguer la propagation de la pandémie du Covid-19, il informe l’ensemble des étudiants, des élèves et de leurs parents qu’il a été décidé de ne pas reprendre les cours présentiels au sein des espaces de l’enseignement primaire traditionnel, des écoles coraniques et des instituts de l’enseignement traditionnel durant la période restante de l’année scolaire 2019/2020 et de poursuivre les cours à travers la plateforme numérique dédiée à l’enseignement traditionnel "douroussi. ma".
Il a été également décidé d'annuler les examens normalisés au niveau national, à savoir l'examen de la 6ème année du primaire et celui de la troisième année du collège de l’enseignement traditionnel, tout en se basant sur les notes du contrôle continu et de l’examen normalisé passé au niveau de l’établissement, précise la même source, ajoutant qu'ils seront annulés aussi les examens normalisés au niveau de l’établissement à tous les niveaux non diplômant pour l'enseignement scolaire et terminal traditionnel. Le passage au niveau suivant dépendra, pour ces niveaux, des notes des contrôles continus.
Le ministère a décidé aussi de tenir à partir du 31 août prochain les examens normalisés de l’enseignement traditionnel à l’échelle nationale pour l’obtention des diplômes de l’enseignement primaire et secondaire pour les candidats libres, du diplôme du baccalauréat de l’enseignement secondaire traditionnel pour les candidats officiels et libres et de la licence (Alimiya) de l’enseignement traditionnel, à condition que les sujets de ces épreuves ne prennent en considération que les cours présentiels dispensés jusqu’à la date du 14 mars.
La source annonce également que la reprise effective des cours au titre de l’année académique 2020/2021 aura lieu le 3 septembre prochain.

Jeudi 21 Mai 2020

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.