Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Naftali Bennett met fin à 12 années de règne de Benyamin Netanyahou



Naftali Bennett, chef du parti de droite Yamina (Vers la droite), a pris ses fonctions dimanche soir en tant que nouveau Premier ministre israélien,renvoyant Benyamin Netanyahou dans les rangs de l'opposition après un règne record de douze ans. L'investiture de Naftali Bennett est intervenue après que le nouveau gouvernement de coalition, dirigé par M.Bennett et par Yaïr Lapid, chef du parti centriste Yesh Atid (Il y a un futur), a été approuvé par un vote de confiance de la Knesset, le Parlement israélien.Au cours du vote de confiance qui s'est tenu un peu plus tôt au Parlement, 60 des 120 députés ont voté en faveur du nouveau gouvernement, tandis que 59 ont voté contre. Des images télévisées de la session parlementaire ont montré MM. Bennett et Lapid prenant leurs sièges dans l'emplacement réservé à la coalition au pouvoir, tandis que M. Netanyahou, le Premier ministre resté le plus longtemps au pouvoir en Israël, déménageait vers les sièges arrière réservés à l'opposition. Les 27 ministres de la nouvelle coalition gouvernementale ont également prêté serment au cours de la session. MM. Bennett et Lapid se relaieront au poste de Premier ministre, occupant chacun cette fonction pendant deux ans. M.Bennett exercera le premier, pendant que M. Lapid sera "Premier ministre en alternance" et ministre des Affaires étrangères d'Israël. La Knesset a également élu dimanche soir Mickey Levy, un député du Yesh Atid, au poste de président du Parlement. La nouvelle coalition dirigeante réunit huit partis, dont le parti islamiste Ra'am, la première faction arabe à être incluse dans une coalition gouvernementale en Israël. Des milliers d'Israéliens se sont rassemblés dimanche soir sur la place Rabin, dans le centre de Tel-Aviv, pour célébrer la fin du règne de M. Netanyahou. La formation de ce nouveau gouvernement de coalition met fin à une crise politique de longue haleine en Israël, où quatre élections se sont succédées au cours des deux dernières années.

Libé
Mardi 15 Juin 2021

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS