Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Marrakech prépare son déconfinement




​Marrakech prépare son déconfinement
Si Marrakech est, de l'avis de tout Marocain ou étranger, une ville pleine de vie, de jour comme de nuit, avec une effervescence et un foisonnement d'activités dans les divers domaines, une chose est certaine : un retour à une vie normale d'avant pandémie de Covid-19 dans la cité ocre n’est pas pour demain.
Retrouver dans la première destination touristique du Royaume la "vie d'avant" la crise sanitaire induite par cet ennemi "invisible" nécessitera, bel et bien, du temps et une batterie de mesures proactives, notamment en termes de distanciation sociale, de sécurité sanitaire et de gestion des espaces publics et de la mobilité, durant la période post-Covid.
Un déconfinement qui, selon les opinions et expectatives des spécialistes, des experts, et des différentes parties concernées, devra se faire de manière progressive.
C’est dans ce sillage que les autorités de la ville impériale et l’ensemble des intervenants et acteurs institutionnels ainsi que la société civile sont à pied d’oeuvre, depuis quelques semaines déjà, afin d’anticiper tous les scénarios envisageables, l’objectif ultime étant de garantir une meilleure gestion de la période post-confinement.
Partant de sa vocation en tant que fédératrice de toutes les initiatives nécessitant l'implication de tous, la wilaya de la région de Marrakech-Safi a déclenché une dynamique vertueuse en vue de fédérer les énergies et engager une réflexion collective et structurée dans le cadre d'un débat constructif, qui évoque non seulement les spécificités et problématiques de la situation actuelle, mais aussi l'aspect prospectif, avec ses contraintes et défis qui exigent la recherche de solutions créatives et innovantes pour mieux s'adapter à la période post Covid-19.
Un Forum "Marrakech post Covid-19", prévoyant une série de panels et d’ateliers de réflexions et d’échanges, a été donc lancé avec pour finalité la concertation entre l’ensemble des acteurs concernés par les modalités du post-confinement, notamment de l’usage des espaces publics et de la question de mobilité.
Il s’agit d’une démarche participative et inclusive réunissant aussi bien les acteurs institutionnels, les élus que la société civile, avec pour objectif la réflexion et la concertation autour des modalités du déconfinement pour anticiper les scénarios et améliorer l’usage des espaces publics, des transports et de la mobilité, entre autres.
La méthodologie adoptée est très précise de manière à permettre la canalisation de toutes les interventions selon une stratégie unifiée, fondée sur trois axes essentiels, a affirmé le wali de la région, Karim Kassi-Lahlou, qui s’exprimait lors du premier webinaire ayant ouvert ce cycle de visioconférences et de panels prévus dans le cadre de cet ambitieux Forum.
Le premier axe, a-t-il expliqué, concerne la protection, notamment la prévention et la sécurité sanitaire, alors que le 2ème porte sur la relance des secteurs économiques et sociaux dans la perspective de garantir un nouveau décollage.
Quant au 3ème axe, a-t-il poursuivi, il est inhérent à l'innovation à travers l'élaboration de nouvelles solutions et outils d'intervention.
Conformément à cette approche, a-t-il indiqué, quatre ateliers interactifs à distance ont été organisés en partenariat avec plusieurs intervenants et acteurs, dont le premier a porté sur le lancement d'une étude générale sur Marrakech post Covid-19, par l'Université Cadi Ayyad et le Centre régional d'investissement, alors que le 2ème a concerné l'Initiative Challenges, organisée par EBF (Emerging Business Factory) et ses partenaires.
Le troisième atelier interactif a été lancé, en parallèle, par la CGEM Marrakech-Safi, avec comme axe central l'examen des questions relatives aux secteurs économiques et les perspectives de la garantie de leur continuité et relance durant la période post Covid-19, ainsi que la présentation de nouvelles solutions innovantes, a-t-il rappelé, notant que le 4ème atelier a été initié par le Conseil régional du tourisme et ses partenaires et concerne la promotion du secteur touristique. Et d'enchaîner que le cinquième atelier interactif, dont la coordination des travaux a été confiée à l'Agence urbaine de Marrakech (AUM), porte sur la thématique des espaces publics qui soulève plusieurs défis à tous les niveaux. 
Un tel dialogue serein et sérieux entre les acteurs concernés grâce à l'échange d'idées sur la question cruciale du déconfinement et les mécanismes d'intervention proactive ne peut que garantir une gestion des plus efficaces et des plus optimales des espaces publics et un cadre intelligent pour une meilleure mobilité au sein de la ville ocre lors de la période post Covid-19.  

Arrestation

La Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) annonce que la Brigade nationale de la police judiciaire a procédé dimanche à l'interpellation de quatre individus, dont un officier de police relevant de la Direction régionale de la DGST à Tanger, pour leurs liens présumés avec des réseaux internationaux de trafic de drogue et de psychotropes et divulgation du secret professionnel, complicité, corruption et dissimulation de personnes recherchées.
Les perquisitions et opérations de recherche se poursuivent afin d'interpeller tous les complices et de saisir tous les revenus issus de ces activités criminelles, ajoute-t-on. 

Retraites anticipées

La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) a annoncé que les pensions de retraite du mois de mai 2020 seront réglées par anticipation avant l'échéance habituelle, et ce à partir de mercredi prochain.
"Afin de passer la fête de l’Aid Al Fitr dans les meilleures conditions, la CIMR a décidé de régler par anticipation les pensions de retraite du mois de mai 2020 avant l'échéance habituelle et ce à partir du mercredi 20 mai", indique la CIMR dans un communiqué.
En cas de besoin, la CIMR invite ses allocataires à adresser leurs demandes d’information par mail à l’adresse retraite@cimr.ma ou par téléphone au 05.22.42.48.88.
De même, la caisse rappelle que les informations de paiement sont consultables sur le service en ligne CIMRDIALCOM.

Mardi 19 Mai 2020

Lu 697 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif