Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les hiatus d’El Khalfi





Qu’est-ce qu’un porte-parole? Pour faire simple, disons que c’est une personne dont le rôle consiste à parler au nom d’autrui, en prenant en considération quatre éléments qui nous semblent incontournables : intéresser le public cible, disposer d’excellentes capacités de communication, paraître crédible et exercer un certain attrait sur les médias.
Aussi, il ne suffit pas de présenter beau, de maîtriser les arcanes de la langue dans laquelle on s’exprime, d’avoir une bonne diction ou de connaître ses dossiers pour bien camper ce rôle. En effet, on attend de lui  de s’exprimer clairement, de susciter de l’intérêt lorsqu’il parle, d’avoir de la crédibilité et de l’expérience des médias, de donner la priorité à ses messages et d’éviter de tenir des discours qui pourraient se révéler contre-productifs.
Fût-ce le cas pour Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et néanmoins porte-parole du gouvernement Benkirane lors de l’entretien qu’il vient d’accorder à Europe 1 ? Que nenni. Non seulement, il a donné l’impression de ne maîtriser ni ses dossiers, ni la langue de Molière, mais il a été aussi tellement brouillon qu’il a laissé une fort mauvaise impression. Ce qui nous a rappelé que certains amateurs actuels de maroquins n’ont ni l’étoffe de certains grands tribuns tels que Abderrahim Bouabid et nombre de militants de gauche, et encore moins la capacité de pouvoir honorer leurs charges comme il se devrait.
Pour paraphraser Pierre Bourdieu, être porte-parole, c’est à la fois être tout et rien. Concernant El Khalfi, il ferait surtout partie de cette dernière catégorie.

Par AHMED SAAIDI
Mardi 3 Mars 2015

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Novembre 2020 - 17:00 Sagesse et fermeté

Dimanche 11 Octobre 2020 - 18:00 Relance salvatrice

Mercredi 19 Août 2020 - 10:08 ​Diffamation et préméditation