Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les autorités de Ben M'sick organisent une campagne de don de sang




Les autorités de la préfecture d’arrondissements de Ben M’sick ont organisé, lundi, une campagne de don de sang, destinée à renflouer les stocks du Centre régional de transfusion sanguine de Casablanca.
L’opération, supervisée par le gouverneur de la préfecture, Mohamed Nouchti, a enregistré la mobilisation des hommes et agents d’autorité, des fonctionnaires de l’entité territoriale et des citoyens de cette vaste et dense commune de la capitale économique.
Dans un chapiteau installé sur l’esplanade du siège de la préfecture, une unité du Centre régional recevait les donneurs volontaires, dont l’acte de générosité revêt une importance capitale dans cette conjoncture marquée par l’amenuisement des réserves de cette denrée vitale.
Depuis le déclenchement de la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), plusieurs corps de métier de tous les horizons se sont portés volontaires pour combler le grand déficit en matière de don de sang, induit par les circonstances de l’état d’urgence sanitaire et la crainte des citoyens de se rendre dans les centres de transfusion sanguine.
"Chaque année, nous avons pris l’habitude d’organiser cette opération, à compter de 1995, en coordination avec le secteur de la santé et les agents d’autorité", a indiqué Mustapha Badda, chef de division à la préfecture.
Il s’est félicité de la parfaite et étroite coopération avec le Centre régional de transfusion sanguine de la région de Casablanca pour mener à bien cette opération, toujours précédée par une campagne de communication et de sensibilisation auprès des populations.
Le don de sang est considéré comme un acte de bienfaisance et de bénévolat visant à sauver des vies humaines, outre ses bienfaits multiples sur la santé du donneur de sang, d’après les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé
Pour sa part, le Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Marrakech vient de lancer un appel urgent aux citoyens et habitants de la cité ocre au don de sang en raison d’un manque flagrant en quantités suffisantes en cette matière vitale au niveau de cette ville du Royaume.
"La ville de Marrakech accuse cette semaine un déficit énorme en pochettes de sang en raison de cette conjoncture exceptionnelle et des dernières évolutions de la pandémie à la cité ocre ayant incité à la prise de mesures exceptionnelles par les autorités locales en vue d’enrayer la propagation du Covid-19", a indiqué la directrice du CRTS à Marrakech, Dr. Samira Fezzani.
Dans une déclaration à la MAP, elle a appelé les citoyens et habitants de la cité ocre à répondre massivement à cet appel afin de pallier ce manque en pochettes de sang, relevant que le nombre de donneurs a considérablement baissé cette semaine alors que la demande sur cette matière vitale a augmenté.
Tout en soulignant que la culture de la solidarité est ancrée chez les Marocains, Samira Fezzani a tenu à rappeler que ce geste de solidarité permettra de sauver des vies humaines victimes d’accidents divers, d’hémorragies ou ayant subi des opérations chirurgicales, autant de situations qui peuvent nécessiter une transfusion sanguine. Et de faire savoir que le CRTS restera ouvert chaque jour jusqu’à 18h00 afin de faciliter les opérations de don de sang et donner l’opportunité au plus grand nombre de donneurs pour participer à cette initiative solidaire et humaine de nature à renflouer les stocks de sang au niveau de Marrakech.
Dr. Samira Fezanni a tenu à rappeler que la collecte du sang se déroule au CRTS dans le respect strict des conditions de protection de la sécurité et la santé des donneurs et conformément aux mesures préventives adoptées par les autorités compétentes.

Mercredi 19 Août 2020

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.