Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le tribunal de première instance de Targuist tient son premier procès à distance




Le tribunal de première instance de Targuist (province d'Al Hoceima) a tenu, récemment, son premier "procès à distance" dans le cadre des mesures préventives adoptées pour endiguer la propagation du coronavirus (Covid-19).
Ce dispositif repose sur l'utilisation des technologies de communication directe (visioconférence) entre les établissements pénitentiaires, d’une part, et les magistrats, les procureurs du Roi et les prévenus et leurs avocats d’autre part.
Il s’inscrit dans le cadre des mesures de renforcement de la sécurité sanitaire des détenus et de l’ensemble des composantes de la famille de la justice, imposées par l’état d’urgence sanitaire pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus au Maroc.
Ainsi, le procès s'est déroulé dans le plein respect des mesures sanitaires prises pour faire face à la pandémie du Covid-19, notamment le port du masque.
A cette occasion, le président du tribunal de première instance de Targuist, Abdessamad Fassi, a indiqué que la mise en place de ce dispositif vise à garantir la sécurité sanitaire et le droit à la vie pour tous les citoyens, y compris les détenus des établissements pénitentiaires. 
Cette nouvelle technique réunit toutes les conditions d’un procès équitable, a-t-il affirmé, mettant l'accent sur l'occasion pour mettre en œuvre la stratégie visant la numérisation du service public de la justice.
A noter que cette opération s’inscrit dans le cadre de la contribution du pouvoir judiciaire à la mise en œuvre des mesures sanitaires entreprises pour faire face aux incidences de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), et intervient dans le sillage des efforts visant à garantir les conditions de sûreté et de sécurité pour toutes les composantes du corps judiciaire.

Mercredi 20 Mai 2020

Lu 604 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Recrudescence des violences durant le confinement

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Baisse du taux de reproduction du coronavirus