Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le diabète accélère le vieillissement cérébral




​Le diabète accélère le vieillissement cérébral
Les personnes diagnostiquées avec le diabète à un âge moyen courent un risque beaucoup plus grand de souffrir de problèmes cognitifs au cours des vingt prochaines années comparativement à celles dont la glycémie est normale, selon une recherche publiée lundi.
Des chercheurs de la faculté de santé publique de l'université Johns Hopkins (Maryland) ont déterminé que le diabète adulte accélérait le vieillissement cérébral d'environ cinq ans.
Ainsi en moyenne, une personne de 60 ans qui est diabétique connaît un déclin cognitif de quelqu'un en bonne santé de 65 ans, précisent-ils.
La diminution de la mémoire et des autres fonctions cognitives est très fortement liée à la progression de la démence, une perte des capacités mentales suffisamment importante pour interférer avec le fonctionnement quotidien de la personne, relèvent les chercheurs, dont l'étude paraît dans la revue médicale américaine Annals of Internal Medicine. 
"La leçon que nous pouvons en tirer c'est que, pour avoir un cerveau en bonne santé à 70 ans, il faut manger sainement et faire de l'exercice à 50 ans", recommande Elizabeth Selvin, professeur adjoint d'épidémiologie à l'université Johns Hopkins.
"Il y a un déclin cognitif substantiel lié au diabète, pré-diabète et à un contrôle insuffisant de la glycémie chez les diabétiques. Et nous savons comment prévenir ou retarder le diabète", ajoute-t-elle.
Le fait de perdre seulement 5 à 10% de son poids peut empêcher l'apparition du diabète, précise la professeur Selvin.
Un taux trop élevé de sucre dans le sang peut endommager les tissus et le système vasculaire dans tout l'organisme, rappelle-t-elle, notant que le diabète est lié à la cécité, affecte les reins et les extrémités nerveuses.
"Si nous pouvons faire mieux dans la prévention et le contrôle du diabète, on pourra prévenir la démence chez un grand nombre de personnes", estime la professeur Selvin.
"Même si on peut retarder l'apparition de la démence de quelques années, cela aura un énorme impact sur la population, la qualité de vie et les coûts des soins", fait-elle valoir.
Les chercheurs ont utilisé des données provenant d'une étude sur "les risques d'athérosclérose dans différents groupes de populations" (ARIC), qui a commencé en 1987 à suivre 15.792 personnes d'âge moyen dans le Maryland, la Caroline du Nord, le Minnesota et le Mississippi.
La démence, dont notamment la maladie d'Alzheimer, coûte 159 milliards de dollars chaque année, selon une estimation de 2010. Ce montant devrait augmenter de 80% d'ici 2040 avec le vieillissement de la population.

Mercredi 10 Décembre 2014

Lu 131 fois


1.Posté par Walter Fleuristil le 10/12/2014 04:22
Pas seulement le cerveau, Le diabète est du vieillissement en accéléré. selon les personnes, selon le comportement ou les activités pratiquées, la pathologie du vieillissement est plus importante sur une partie du corps qu'un autre. Il fini toujours par toutes les abimées. Bien manger est certainement un besoin mais, cela ne traite pas les yeux, le cerveau ou les reins qui sont déjà au prise avec une certaine déficience. le nœud des complications diabétiques restent, et beaucoup de chercheurs le disent, la prolifération et la différenciation cellulaire dans les situations de stress cellulaire, tel dans hypo ou un hyperglycémie. Et, la solution, je L'ai faite.. éliminer les débris de kératinocyte et les croutes de kératinocites de tous nos tissus épithéliaux en utilisant la peau, lieu de prolifération par excellence de cette cellule. et maintenant un traitement répété sur plusieurs mois, on fini par refaire la vigueur et la vitalité de tous nos glandes et même la le pancréas, ce qui permettrait à une implantation de cellule de souche de bien s'adapter. Ce traitement de kératinocite se fait très facilement. par la même occasion on éloigne le vieillissement du corps dans son ensemble.. on devient plus jeune que son âge. une pierre deux coup.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés