Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La solution “Attaissir”, meilleure initiative innovante de la région MENA




​La solution “Attaissir”, meilleure initiative innovante de la région MENA
La solution digitale de la filière sucrière “Attaissir” a été choisie lors d’un webinar de la FAO, comme meilleure initiative innovante pour la protection des agriculteurs et des groupes vulnérables contre la pandémie du coronavirus (Covid-19) dans la région Proche-Orient et Afrique du Nord (MENA), indique l’Agence de développement agricole (ADA).
“Attaissir” consiste en la digitalisation complète des opérations entreprises par les intervenants de l’amont agricole, explique l’ADA dans un communiqué, précisant que ce projet a été choisi parmi 7 autres projets de la région par les participants à ce webinar organisé le 30 avril dernier et consacré aux initiatives et projets innovants comme outils de protection des agriculteurs contre le Covid-19 dans la région  MENA, rapporte la MAP.
Il est développé par Cosumar en tant qu’agrégateur de 80.000 agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert, en assurant pleinement son rôle dans le transfert des technologies envers ses agrégés dans le cadre du partenariat gagnant-gagnant qui caractérise l’agrégation agricole, fait savoir le communiqué.
Durant de la crise sanitaire actuelle, les fonctionnalités de cette solution digitale qui assure également le suivi à distance d’un parc de plus de 2.000 machines agricoles reliées par GPS, ont été pleinement exploitées pour l’application de la stratégie de lutte contre le Covid-19 mise en place par Cosumar en vue de minimiser les risques de contamination et respecter strictement la distanciation sociale, souligne la même source.
Toutes les opérations de programmation de l’arrachage des plantes sucrières, encodage automatique des parcelles, affectation des machines agricoles, transport et livraison des plantes sucrières jusqu’au paiement par virement bancaire des agriculteurs sont réalisées à distance par le système, ajoute l’ADA.
Elaboré en partenariat avec des sociétés marocaines dont une start-up, le projet “Attaissir” gère plusieurs parties prenantes, notamment les agriculteurs agrégés, les conseillers agricoles, les transporteurs, les distributeurs d’intrants et les prestataires de services qui sont munis de cartes d’accès et reliés au système central de supervision installé dans les sucreries de Cosumar.
Au vu de la situation exceptionnelle due au Covid-19, Cosumar, fortement engagé envers ses partenaires, continue à déployer ses efforts pour l’approvisionnement régulier du marché national en sucre ainsi que pour le déroulement de la campagne sucrière en cours dans les meilleures conditions de sécurité de l’ensemble des intervenants de son écosystème.
L’ADA compte s’inspirer du projet “Attaissir” pour accompagner d’autres projets d’agrégation à la transformation digitale afin de permettre aux petits agriculteurs agrégés de bénéficier de la digitalisation agricole qui occupe une place prépondérante dans la nouvelle stratégie du secteur agricole “GENERATION GREEN” 2020-2030.
Outre cette solution digitale, l’ADA et le Groupe Cosumar ont aussi présenté, lors de ce webinar, l’agrégation dans la filière sucrière.

​La deuxième opération de soutien aux ménages du secteur informel démarre ce jeudi

Une deuxième opération de soutien aux ménages du secteur informel ayant perdu leurs revenus du fait de l’état d’urgence sanitaire, démarrera ce jeudi 14 mai, dans la continuité de l’élan de solidarité nationale en cette période de pandémie, a annoncé le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration.
Les aides financières provisoires apportées par le Fonds Covid-19, créé sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, pour soutenir ces ménages ont, à ce jour, été versées à 3,9 millions de ménages sur 4,3 millions éligibles, a indiqué le ministère dans un communiqué, notant que cette opération qui se poursuit actuellement dans les zones rurales et enclavées prendra fin cette semaine et mobilisera une enveloppe globale de près de 4,2 milliards de dirhams (MDH).
La deuxième opération de soutien se basera sur les déclarations déjà enregistrées et tiendra compte des contrôles effectués par l’administration, a souligné la même source, relevant que la procédure de retrait des aides est identique à celle de la première opération et s’appuie notamment sur des messages SMS envoyés sur les téléphones portables des chefs de ménages concernés.
Afin d’éviter l’encombrement des points de retrait, en cette période de confinement, les messages vont être étalés sur plusieurs jours.

Bank of Africa lance un crédit sans intérêt 
au profit des auto-entrepreneurs


Bank of Africa (BOA) a annoncé, lundi, le lancement d’un crédit sans intérêt au profit des auto-entrepreneurs en difficulté en vue de les aider à surmonter les difficultés engendrées par la crise sanitaire du Covid-19.
En application des mesures de soutien définies par le gouvernement en faveur des auto-entrepreneurs (AE) pour faire face aux conséquences de la pandémie, BOA lance le “Crédit auto-entrepreneurs Covid-19” qui est un crédit amortissable à échéance constante, destiné aux clients AE pour faire face aux charges nécessaires ne pouvant pas être différées, telles que la rémunération de l’auto-entrepreneur, les loyers et les achats nécessaires, a indiqué le groupe bancaire dans un communiqué.
Le “Crédit auto-entrepreneurs Covid-19” sans intérêt et d’un montant maximum de 15.000 dirhams (l’équivalent de 3 mois de chiffre d’affaires calculés sur la base de la dernière déclaration fiscale) est remboursable sur une période pouvant aller jusqu’à 3 ans dont un délai de grâce d’une année, a précisé la même source.
Pour en bénéficier, le client doit être inscrit dans le registre des auto-entrepreneurs (copie de la carte de l’auto-entrepreneur ou attestation d’inscription au Registre national de l’auto-entrepreneur) et avoir effectué le paiement de la dernière déclaration fiscale datant de moins d’un an au plus tard le 30 avril 2020.
Bank of Africa vient affirmer, à travers les offres de financement sur mesure et les différents outils mis à la disposition de chaque catégorie de clientèle, son implication et sa mobilisation en tant qu’acteur économique majeur dans le soutien de l’économie nationale.

Jeudi 14 Mai 2020

Lu 955 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif