Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La Chambre des conseillers opte pour le vote électronique




​La Chambre des conseillers opte pour le vote électronique
Le Bureau de la Chambre des conseillers a décidé de prendre toutes les mesures nécessaires pour adopter le vote électronique lors des séances plénières et de généraliser ce système aux commissions permanentes à partir de la semaine prochaine.
Un communiqué de cette institution législative, publié à l'issue de la réunion hebdomadaire à distance du Bureau de la Chambre, tenue lundi et présidée par Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers, indique que "dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l'article 60 de la Constitution dans son premier chapitre qui stipule que le droit de vote des membres est un droit personnel qui ne peut être délégué, et l'article 175 lié au règlement intérieur de la Chambre, qui stipule que le vote doit se dérouler en public et à main levée ou par le biais du dispositif électronique réalisé à cet effet, le Bureau a décidé de prendre toutes les mesures nécessaires pour adopter le vote électronique durant les séances plénières, tout en le généralisant aux commissions permanentes, à partir de la semaine prochaine".
Le président de la Chambre des conseillers et les membres du Bureau ont, par la même occasion, souligné l'importance de mobiliser tous les moyens techniques et logistiques pour le travail à distance, de manière à garantir la participation de tous les membres de la Chambre aux travaux de cette institution.
Par ailleurs, le président de la Chambre et les membres du Bureau ont évalué, lors de cette réunion, les mesures exceptionnelles prises par cette institution législative pour maîtriser le déroulement de ses actions pendant la période de l'état d'urgence, en particulier le règlement intérieur adopté pour les séances hebdomadaires consacrées aux questions orales. 

Jeudi 7 Mai 2020

Lu 718 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.