Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Guardiola soutient Sterling et appelle à combattre le racisme tous les jours




​Guardiola soutient Sterling et appelle à combattre le racisme tous les jours
L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola a appelé mardi à combattre le racisme "tous les jours", apportant son soutien à son joueur Raheem Sterling, agressé verbalement samedi lors du match contre Chelsea, à Stamford Bridge.
"Le racisme est partout. Les gens se focalisent sur le football, mais ce n'est pas seulement dans le football. Dans le football, on pourrait penser que nous sommes en sécurité, mais le racisme est partout", a-t-il déclaré, se disant "préoccupé" par l'incident de Stamford Bridge.
"Ce qui se passe aujourd'hui, la façon dont nous traitons les immigrants et les réfugiés, alors qu'à un moment nos grands-pères étaient des réfugiés. Il y en a partout. C'est pourquoi nous devons nous battre tous les jours", a estimé le technicien espagnol lors de la conférence de presse avant le match de Ligue des champions contre Hoffenheim mercredi.
"Nous devons nous battre pour les droits de l'Homme afin de créer une société meilleure pour l'avenir. Aujourd'hui, c'est dangereux, pas seulement en Angleterre, mais dans toute l'Europe. Le message pour les politiciens est qu'ils doivent être fermes sur les droits de l'Homme et que nous devons défendre la démocratie du mieux possible", a lancé le Catalan.
Des insultes racistes lancées par des supporters des "Blues" à l'international anglais (47 sélections), né à Kingston (Jamaïque), ont été captées par les caméras de télévision lors de la défaite des "Citizens" (2-0) samedi.
L'incident a provoqué la consternation dans le pays, très marqué par le souvenir des années 1970 à 1980, deux décennies sombres pour les tribunes anglaises.
Sur son compte Instagram, Sterling (24 ans) avait accusé certains journaux britanniques, dont le Daily Mail, "d'alimenter le racisme" par leur manière de parler des footballeurs noirs.
La star de la Premier League a reçu le soutien de l'Association anglaise des footballeurs professionnels (PFA) qui a souligné que Sterling est "souvent mis en avant et traité plus durement que ses collègues". Et elle juge que "ces articles alimentent le racisme dans le football, comme le montre la hausse continue des incidents racistes".
Chelsea a banni lundi quatre personnes de son stade en attendant les résultats de l'enquête. Une décision soutenue et saluée par Manchester City.

Jeudi 13 Décembre 2018

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La FRMF arrête le programme des dernières journées