Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Dopage : La Fédération russe d'athlétisme demande un délai avant une possible suspension


La Fédération russe d'athlétisme (Rusaf) a demandé mardi à la Fédération internationale (World Athletics) de ne pas se prononcer sur une possible suspension des athlètes russes, dont la réintégration sous drapeau neutre est menacée après le non-paiement d'une amende pour dopage.
Dans une lettre adressée au président de World Athletics, Sebastian Coe, la Rusaf a demandé à ce que soit étudiée la "possibilité de reporter" une décision sur le statut de la fédération russe, compte tenu de son "travail déjà effectué" pour lutter contre le dopage. Cette demande intervient alors que le Conseil de World Athletics doit examiner l'éventualité d'une suspension complète des athlètes russes lors d'une réunion les 29 et 30 juillet.
Début juillet, la Fédération internationale avait annoncé le gel provisoire du processus de réintégration des athlètes russes sous bannière neutre car la Rusaf n'avait pas payé à temps une amende infligée pour violation des règles antidopage. En effet, la fédération russe avait eu jusqu'au 1er juillet pour payer cette amende de cinq millions de dollars (4,46 millions d'euros) imposée en mars par World Athletics pour avoir aidé le vice-champion du monde de saut en hauteur 2017, Danil Lysenko, à échapper à une sanction pour manquements à ses obligations de localisation pour des contrôles antidopage inopinés.
Dans sa lettre adressée mardi à World Athletics, la fédération russe a indiqué n'avoir toujours pas trouvé l'argent nécessaire pour payer l'amende. "Nous assurons toutefois le Conseil que nous continuons à chercher des financements extérieurs" et "espérons que nous allons progresser dans ce domaine", a soutenu la Rusaf. World Athletics avait déjà gelé en novembre 2019 le processus permettant à des athlètes russes triés sur le volet de participer aux compétitions hors de Russie avant d'autoriser un quota de 10 athlètes russes à prendre part aux Jeux Olympiques de Tokyo en échange du paiement de cette amende.
L'instance avait également gelé le processus de réintégration de la Russie, suspendue depuis novembre 2015 pour avoir instauré un système de dopage institutionnel. Fin juin, des stars de l'athlétisme russe, Maria Lasitskene, Sergey Shubenkov et Anzhelika Sidorova, avaient interpellé le président Vladimir Poutine sur la "situation catastrophique" de leur sport, l'appelant à agir pour ne pas être privés des JO de Tokyo.

Jeudi 30 Juillet 2020

Lu 1337 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS