Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Des mesures anticipatives pour garantir le succès de la nouvelle saison agricole à Fquih Ben Saleh

Plus de 135.000 quintaux de semences sélectionnées à la disposition des agriculteurs




​Des mesures anticipatives pour garantir le succès  de la nouvelle saison  agricole à Fquih  Ben Saleh
Pour garantir le succès de cette saison agricole qui s'annonce prometteuse avec les premières pluies dans presque toutes les régions du Royaume, la délégation régionale de l'agriculture dans la région de Béni Mellal-Khénifra a pris une batterie de mesures, entre autres, plus de 135.000 quintaux de semences sélectionnées à la disposition des agriculteurs dans pas moins de 25 points de vente et à des prix préférentiels.
Selon le responsable du service de promotion agricole à l'Office de mise en valeur agricole de Tadla, Abdelkrim El Abed, 197.000 hectares ont été réservés aux cultures hivernales dans la province dont 42.000 irrigués et plus de 650.000 hectares dans toute la région de Béni Mellal-Khénifra dont une superficie irriguée totalisant 6.200 hectares, outre 9.000 hectares réservés aux semences sélectionnées au profit de 350 agriculteurs, rapporte la MAP.
De même source, on apprend que les premières pluies de septembre dernier et de ce mois d'octobre sont d'une grande importance pour le rendement lors de cette saison, sachant aussi, facteur favorisant, que le taux de remplissage du barrage Bine El Ouidane est de 63 % tandis que le barrage Ahmed Hansali affiche un niveau de l'ordre de 39 %. Ce qui est à même, selon notre interlocuteur, de contribuer au succès de la saison agricole 2018-2019 dans les zones irriguées à Béni Amir et Béni Moussa qui profiteront de 551 millions de mètres cubes.
Et d'ajouter que la production exceptionnelle dans la filière betteravière lors de saison écoulée, environ 896.000 tonnes dans la province de Fquih Ben Saleh, a incité les betteraviers à entamer précocement les préparatifs à partir de la mi-août, ce qui a permis de cultiver depuis le début de la campagne au 10 octobre courant une superficie de 5.700 hectares, soit 42 % de la superficie totale, à savoir 13.500 hectares.
La campagne agricole 2018-2019 a été lancée mardi dernier, à partir de la commune Tameslouht (province d'Al Haouz), en présence du ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch. 
Evoquant les mesures incitatives prises pour garantir le succès de la campagne agricole 2018-2019, M. Akhannouch a fait savoir que son département met à la disposition des agriculteurs environ 2,2 millions de quintaux de semences sélectionnées et subventionnés alors que le ministère garantira l'approvisionnement du marché d'engrais avec 680.000 tonnes tout en mettant en œuvre les acquis et les résultats de la carte de fertilité du sol relative à la rationalisation de l'utilisation des engrais. 
Il avait aussi indiqué que le taux de remplissage des barrages à usage agricole s'élève à 56 % (valeur d'aujourd'hui), avant d'ajouter que son département a programmé 557.000 ha d'irrigation dans les grands périmètres. 
D'autres mesures ont été prises, entre autres, la réglementation des quotas d'eau pour sauver les arbres fruitiers et les cultures pérennes dans les périmètres de Souss-Massa et Doukkala, avait-il annoncé, relevant que le ministère poursuivra les opérations de protection phytosanitaire et de protection de la santé animale et l'accompagnement et l'encadrement des agriculteurs dans les différentes chaînes de production. 

Lundi 15 Octobre 2018

Lu 224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.