Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Belhanda troquerait Istanbul contre Riyad

Al Hilal aurait mis le paquet pour couper court aux démarches des autres prétendants




​Belhanda troquerait Istanbul contre Riyad
Le séjour de Younès Belhanda du côté du Bosphore serait sur le point d’arriver à son terme. L’international marocain dont le contrat avec le club turc de Galatasaray ne devrait expirer qu’en juin 2021 pourrait changer de cieux dans les prochains jours et sa destination la plus probable serait l’équipe saoudienne d’Al Hilal.
Celle-ci s’est dite prête à satisfaire et les exigences de Galatasaray et les demandes de Younès Belhanda. Sachant que sa valeur marchande actuelle est estimée à 4 millions d’euros, Al Hilal, d’après les médias turcs, pourrait même casquer un peu plus, jusqu’à 5 millions d’euros, ce qui devrait arranger les affaires de Galatasaray qui, en ces temps de crise, a décidé de se débarrasser des joueurs qui empochent de gros salaires.
Belhanda en fait partie, puisque sa rémunération annuelle est estimée à 3,35 millions d’euros. Et le club d’Al Hilal, comme précité, aurait fait une offre salariale qui intéresserait le joueur marocain et couperait court aux démarches des autres équipes qui voudraient s’attacher ses services, comme Lakhouiya du Qatar entraîné par le Marocain Walid Regragui et où évolue l’ex-capitaine du Onze national, Mehdi Benatia
Arrivé à Galatasaray en juillet 2017, les performances de Belhanda ont été ponctuées par des hauts et des bas, ce qui lui a valu d’être souvent sous les feux des critiques et d’avoir des relations conflictuelles avec une partie du public du club stambouliote.
A 30 ans, changer d’écurie serait une bonne chose pour Younès Belhanda, d’autant plus qu’il a intérêt à rebondir au sein d’une équipe où il se sentirait à l’aise en vue de pouvoir retrouver son meilleur niveau dans l’espoir de décrocher de nouvelles convocations en sélection nationale, version Vahid Halhilodzic.
Il convient de rappeler que Younès Belhanda avait débuté sa carrière professionnelle à Montpellier HCS (2009-2013), club avec lequel il avait remporté la Ligue 1 en 2011, avant d’être transféré au Dynamo Kiev (2013-2017).Ses deux premières saisons dans le championnat ukrainien étaient réussies, mais la suite avait été beaucoup plus compliquée au vu de la situation politique qui régnait dans ce pays à l’époque. Et la meilleure solution était qu’il part faire valoir son talent loin de Kiev, dans un premier temps à Schalke 04 (2016) puis à l’OGC Nice à titre de prêt.
En 2017, il signe un contrat de 4 saisons avec Galatasaray, club avec lequel il a disputé en Süper Ligue 69 matches, avec à la clé 10 buts et 18 passes décisives. Quant aux compétitions européennes, il a joué 11 matches sans pouvoir inscrire le moindre but sous le maillot du club le plus titré du football turc.
 

Mohamed Bouarab
Samedi 6 Juin 2020

Lu 1193 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif