Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Amélie Neten pète les plombs après une blague douteuse sur son fils Hugo




​Amélie Neten pète les plombs après une blague douteuse sur son fils Hugo
Amélie Neten peut rire de beaucoup de choses et se moque des critiques à son égard. Mais attention à ne pas dépasser les limites en s'attaquant à son rôle de maman avec son petit Hugo, 3 ans. Un Twittos a fait une blague de très mauvais goût sur Amélie Neten et son bout d'chou. La Belge des Anges 7 a totalement pété les plombs !
Il aurait dû y réfléchir à deux fois avant de poster une photomontage de très mauvais goût, laissant sous entendre qu'Amélie Neten maltraitait son fils. Cette photo n'a pas manqué d'attirer l'attention de la principale intéressée qui ne s'est pas laissée faire, visiblement folle de rage. Sur la photo, on découvre une maman, dont on ne voit pas le visage, qui vient de faire tomber son bébé par terre. En légende : "regardez les retrouvailles entre Amelie et son fils Hugo après son retour du brésil." La star des Anges 7, qui a quitté l'aventure avant de revenir, a alors répondu à cette mauvaise blague. Elle a, par ailleurs, pu compter sur le soutien de ses nombreux followers, qui n'ont pas hésité à prendre sa défense. 
Il faut dire que l'ancienne candidate de Secret Story 4 supporte toutes les accusations et moqueries à son égard. Depuis quelque temps, elle est victime d'une rumeur qui l'accuse d'avoir eu recours à la chirurgie esthétique pour augmenter le volume de ses lèvres. Mais Amélie, qui se clashait le week-end dernier avec Vivian sur Twitter, s'en moque et préfère ne même pas répondre à ces attaques de bas étage. En revanche, pas question que l'on touche à son fils ou que l'on mette en doute l'amour inconditionnel qu'elle porte à ce petit être qui semble le plus heureux du monde. En 2014, elle s'était d'ailleurs même retirée des réseaux sociaux, ne supportant plus ces méchancetés gratuites sur l'éducation de son fiston.

Samedi 23 Mai 2015

Lu 57 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés