Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l’Europa League




Il fait bon d’être expatrié sur le Vieux Continent pour nos internationaux marocains ces temps-ci. Après le sacre national d’El Arabi en Grèce avec l’Olympiacos, En-Neysiri a validé la qualification du FC Séville en quart de finale de l’Europa League, alors que Naif Agured n’en finit plus d’attiser les convoitises. 
En effet, l’ex-pensionnaire de la Botola Pro est tout prêt de s’engager avec le FC Rennes après avoir été longtemps sur les tablettes de l’OGC Nice. En quête d’un axial gaucher, le club breton souhaite attirer au plus vite le défenseur dijonnais. Et pour cause, l’international marocain (24 ans), arrivé au DFCO en 2018, jouit d’une certaine cote parmi les recruteurs. Principalement pour la qualité de sa relance. Estimée entre 6-7 M€ par plusieurs acteurs du marché, Agured n’est pas pour autant assuré de commencer une nouvelle aventure en Bretagne même si Rennes s’est clairement positionné sur ce dossier. La raison réside dans la volonté des dirigeants du DFCO et notamment Peguy Luyindula de ne pas brader un joueur à aussi fort potentiel. Le nouveau directeur sportif du club bourguignon s’appuie dans ses négociations avec Rennes sur la concurrence. L’épilogue de ce transfert sera sûrement dévoilé avant la fin de semaine. 
Pour sa part, En-Neysiri est sûr et certain de vivre une nouvelle expérience. En l’occurrence un Final 8 de League Europa, à Duisbourg, en Allemagne, où son club, le FC Séville, affrontera les Wolves, de son compatriote Romain Saiss. Un monde nouveau s’offre aux deux Marocains et surtout à En-Neysiri qui a eu une grande influence sur la qualification du club andalou. Face à l’AS Roma, l’attaquant a réalisé une course de plus de 60 mètres pour inscrire le second but sévillan et mettre ainsi à l’abri son équipe. On ne sait pas si sa prestation lui permettra d’ambitionner autre chose qu’un statut de 12ème homme et de Joker, mais ce qui est sûr, c’est qu’En-Neysiri n’a de cesse de progresser pour le plus grand bonheur du FC Séville et de l’équipe nationale. Pourvu que ça dure.  

C.C
Samedi 8 Août 2020

Lu 742 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19