Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​ Le Cinq national rate de peu le podium de l’Afrobasket




Après un parcours du combattant lors des phases de poules couronné par une qualification en quarts de finale de l’Afro Basket 2017 au détriment du Cinq égyptien (66/62), la sélection nationale a trébuché successivement en demi-finale contre le pays hôte de cet Afrobasket 2017 la Tunisie (60/52) et  face au Sénégal au match de classement (73/62).
Plus performants physiquement et tactiquement, les Tunisiens ont débuté la rencontre sur les chapeaux de roues en infligeant à la sélection marocaine 18/9 à la fin du premier quart-temps. Après la petite pause, Mesbahi et consorts ont dominé le second quart-temps en réduisant la marque 30/27.
De retour des vestiaires, les joueurs marocains a semé le doute dans les rangs des Tunisiens en les devançant au score 38/39, mais ce n'était pas pour longtemps puisque les locaux soutenus par un public enthousiaste se sont ressaisis pour s’adjuger le gain du 3ème quart-temps : 47/44.
Lors du quatrième quart temps, le dernier mot est en fait revenu aux Tunisiens pour avoir géré avec un calme et une grande expérience les cinq dernières minutes qui étaient en réalité fatales aux joueurs marocains après avoir cédé physiquement.  Score final 60/52.
Le match de classement entre le Maroc et le Sénégal s'est achevé par la victoire du pays co-organisateur du tournoi, le Sénégal sur la marque de 62/73. Le Cinq marocain termine ainsi à la quatrième place, alors qu’il avait été 3ème lors de l’édition de 1980 à Rabat, sous la direction du coach français Jean-Paul Rébatet, et lauréat de l’épreuve en 1965.
L’entraîneur de la sélection marocaine, Saïd El Bouzidi a souligné dans une déclaration rapportée par la MAP que «les résultats réalisés lors de ce tournoi constituent un exploit vu que le Maroc avait terminé à la 13ème position lors de la 29è édition». Et d’ajouter que «ces progrès sont le fruit d’un travail tous azimuts déployé par la sélection marocaine qui a honoré le basketball national sur le plan continental».
Saïd El Bouzidi n’a pas manqué de rappeler «certaines difficultés rencontrées lors de la préparation de ce rendez-vous continental», avant de signaler que «le parcours du Maroc lors de l'Afrobasket 2017 a été, en tout état de cause, très positif et la sélection nationale peut progresser davantage lors des prochaines échéances».
Un résultat satisfaisant compte tenu de la mauvaise préparation et tous les problèmes rencontrés. Pourvu que les responsables retiennent les enseignements de cet Afrobasket 2017 afin de ne plus renouveler ces gaffes pour que le basket national soit toujours au niveau escompté sur les plans arabe et africain.
Il convient de rappeler en dernier lieu que la  Tunisie n'a pas déçu devant son public en s'offrant le deuxième titre de son histoire après celui de 2011 à domicile devant le tenant du titre le Nigeria sur le score de 77/65. 

Abdelmajid Bouslim
Lundi 18 Septembre 2017

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés