Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Station balnéaire Essaouira Mogador : Un projet au vert




Station balnéaire Essaouira Mogador : Un projet  au vert
Saidia, El Jadida, Taghazout, Port Lixus, Plage blanche et Mogador.
Six sites nationaux qui ont été retenus  dans le cadre du plan Azur  pour le  repositionnement du balnéaire qui  cible les segments les plus porteurs de la demande européenne, tout en adoptant une stratégie d’aménagement du territoire avec la création de dix bassins d’emplois et de croissance répartis sur le territoire, en vue de créer  des stations de nouvelle génération (aménagement et développement intégré, faible occupation du sol, hauteur limitée, dominante verte).
Une ville « bien dessinée » au XVIIIe siècle et toujours à l’avant-garde de l’architecture, un héritage culturel riche et varié  véhiculant  des valeurs universelles (tolérance, ouverture), un site naturel exceptionnel (forêt, dunes, mer) et  un aéroport à moins de 10 min, tels sont des atouts, entre autres, qui ont joué en faveur de la ville des alizés qui a bénéficié dans le cadre du Plan Azur, de l’implantation de la station balnéaire Essaouira-Mogador sur une superficie de 580 hectares, offrant une capacité d’accueil de 10.000 lits, dont 6500 lits hôteliers.
l’objectif  est de  créer un bassin d’emplois durable et une dynamique d’investissement  au profit  de la population d’Essaouira, gérer intelligemment le doublement de la taille de la ville et celui de sa population active, créer une station de nouvelle génération et un site de référence pour la promotion d’un tourisme intelligent, porteur de sens et de valeurs, respectueux de l’environnement.
A cet effet, la Société d’aménagement d’Essaouira-Mogador (SAEMOG), opérateur retenu par l’Etat en 2004 pour la réalisation de ce projet, projette, suivant cette vision soucieuse d’épargner l’écosystème, de préserver une bande végétale inconstructible entre le site et la dune, de valoriser la végétation existante et les ressources hydriques : épuration des eaux usées pour l’arrosage des golfs et des espaces verts, jardins filtrants, préservation du caractère vierge et sauvage de la plage de Diabat,  mise en place d’un programme massif de plantations (construction d’une pépinière).
La mise en œuvre du projet de la station  Essaouira – Mogador dont la  superficie   est passée de 395 à   580 ha suite à la signature d’un avenant en 2006, a franchi la phase de viabilisation et d’aménagement.
La première phase du projet aboutira à la création de 3 hôtels 5*, 8 boutique-hôtels de charme 7 résidences hôtelières (200 appartements), 9 quartiers résidentiels et  2 golfs de 18 trous pour ainsi parvenir à une capacité d’accueil de 4000 lits.
L’ouverture officielle de la station est prévue pour début 2010, avec l’ouverture de l’hôtel Softimage Luxury Mogador Golf & Spa, la livraison des deux premiers hameaux de villas, et les deux parcours de golf opérationnels.
Tandis que la zone du village Mogador qui concentrera les deux tiers des capacités hôtelières, sera livrée, entre fin 2010 et 2011.
De même, les deux autres hôtels de luxe, l’Hôtel du Palais et l’Hôtel des Dunes, qui ne seront pas développés par la Saemog, seront livrés entre fin 2010 et 2011.
Occupant deux fois la superficie  d’Essaouira, et offrant des milliers d’emplois directs, tout en déclenchant une grande dynamique économique axée sur un tourisme de haut de  gamme, la station balnéaire Essaouira–Mogador dont le coût total d’investissement est de plusieurs milliards de dirhams, continue à  nourrir les espoirs de toute une ville  qui lutte pour réaliser son vrai désenclavement  économique.

Abdelali Khallad
Samedi 25 Avril 2009

Lu 5708 fois


1.Posté par salima le 04/04/2010 12:50
i wich

2.Posté par roudi nabil le 15/05/2010 11:12
Je suis très fière de mon pays Maroc,et des projets des stations hôtelières au Maroc, c'est bonne affaire pour le pays et surtout pour les jeunes diplômés qu'il y attendent ou bien chercheur d'emploi et pour le développement de pays...........!
bonne continuation.

3.Posté par hicham le 12/08/2010 11:46
c'est magnefique

4.Posté par latifa le 16/11/2010 20:19
c'est une chance pour les jeunes dîplomés , et pour la ville d'essaouira pour dévelloper le domaine de tourisme puisque le PIB du ville est touristique 100%

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs