Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Ait Kaddour




Mohamed Ait Kaddour
“Pour en arriver à la situation actuelle au Maroc, les militants de l'UNFP, puis de l'USFP ont payé cher leur vie, écrasés par la répression systématique qui régnait à cette époque.
Comparant la situation d'antan et d'aujourd'hui, le mouvement ittihadi a effectivement contribué à la démocratisation du Maroc. La démocratie n'est pas facile à réaliser, elle demande des sacrifices des militants convaincus.  Il ne faut pas se contenter de ce qui a été réalisé en termes de droits de l'Homme, de liberté, etc, les militants sont appelés à déployer davantage d'efforts pour la consolidation des valeurs pour lesquelles ils se sont sacrifiés depuis la création du parti.
Cette occasion me rappelle les réunions auxquelles j'ai assisté  à Casablanca en tant qu'étudiant. Des occasions qui m'ont permis de rencontrer Abderrahmane Youssoufi et Mehdi Ben Barka et d'adhérer ensuite au parti jusqu'à nos jours”.

L B
Vendredi 23 Janvier 2009

Lu 876 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs