Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage à Léopold Sédar Senghor




Hommage à Léopold Sédar Senghor
Le SIEL s’ouvre cette année sur l’univers de la culture subsaharienne. Un vibrant hommage sera rendu à la mémoire de l’un des hommes de lettres qui a hissé la littérature sud-africaine à des sphères inédites. Il s’agit de Léopold Sédar Senghor né le 9 octobre 1906 à Joal, petite ville côtière du Sénégal. Issu d'une famille riche, il a une enfance sans problème. Bachelier en 1928, il poursuit ses études à Paris. C'est l'époque où il rencontre Damas et Césaire avec lesquels il établit les fondements de la négritude. Premier agrégé africain de l'université, Senghor est avant la guerre de 39-45 professeur de Lettres. Prenant part à la campagne de France, il s’est fait prisonnier en 1940; réformé pour maladie. Il participe au Front National Universitaire. La même année, en 1945, il est élu député du Sénégal et publie son premier recueil « Chants d'ombre ». Il est ensuite élu en 1955 secrétaire d'Etat à la présidence du conseil avant de devenir en 1960 le premier Président de la République du Sénégal ; il le restera jusqu'en 1980. Docteur honoris causa de nombreuses universités, membre de l'Institut de France, le 2 juin 1983 il est élu à l'Académie française.

L B
Samedi 14 Février 2009

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs