Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De nouveaux moteurs de croissance pour l’économie




De nouveaux moteurs de croissance pour l’économie

La stratégie industrielle a identifié les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de l’électronique, de l’offshoring, du textile/cuir et de l’agroalimentaire comme nouveaux moteurs de croissance pour l’économie marocaine, eu égard au potentiel qu’ils recèlent, notamment en matière de création d’emplois. Dans le cadre du plan de développement intégré du secteur industriel marocain, la création de Plateformes industrielles intégrées a été retenue. L’objectif recherché étant, d’une part, de mettre en place une offre compétitive pour promouvoir les « métiers mondiaux du Maroc » et d’autre part, de développer différentes régions du Royaume, à travers la valorisation de leurs ressources potentielles. Le potentiel de création d’emplois qu’offre la stratégie industrielle à l’horizon 2015 est de 43.000 par l’automobile, 10.500 par l’aéronautique et 11.000 au niveau de l’électronique. L’offshoring offrira 91.000 postes d’emploi contre 32.000 par le textile/cuir et 12.000 par l’agro-alimentaire. Pour accompagner cette stratégie industrielle, une étude a été réalisée en vue d’élaborer un plan de développement des ressources humaines 2008-2012, qui s’articule autour de trois axes.
Le premier axe porte sur le développement de l’appareil de formation, par la création et la restructuration d’instituts sectoriels de formation. Il est question notamment de la création d’un institut de formation aux métiers de l’automobile à Casablanca qui nécessitera un coût de 30 millions de dirhams et qui entrera en service en 2010. Il s’agit également de la création d’un institut de formation aux métiers de l’automobile à Tanger en partenariat avec Renault-Nissan qui nécessitera un investissement de 80 millions de dirhams pour sa mise en service au 1er mars 2010. Casablanca sera dotée à l’horizon 2010 d’un autre institut de formation aux métiers de l’aéronautique grâce à un investissement évalué à 30 millions de dirhams.
Le deuxième axe concerne la mise en place d’un dispositif d’aide directe aux entreprises pour la formation dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de l’électronique et de l’offshoring.
Ce dispositif d’aide à la formation a pour objectifs de réussir le recrutement des ressources humaines par le développement de leurs compétences pendant la première année en vue de les rendre opérationnelles dans les postes à occuper. Il s’agit également de répondre aux besoins en formation continue des salariés pendant la deuxième et la troisième années succédant leur recrutement. Le montant de la contribution de l’Etat varie selon le secteur et le profil : Automobile entre 22.000 à 66.000 Dh; Aéronautique et électronique entre 20.000 à 60.000 Dh et enfin l’Offshoring entre 12.000 à 35.000 Dh. Le coût global du dispositif d’aide à la formation est estimé à 2,7 milliards de dirhams.
Le troisième axe porte sur l’accompagnement des Plateformes industrielles intégrées (P2I) qui seront créées, notamment les instituts de formation spécialisés au sein desdites plateformes, le développement de la formation par apprentissage et le dispositif d’aide directe à la formation. Le plan de développement des ressources humaines élaboré sera opérationnel dans le cadre de la convention préparée entre le ministère de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies et le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle, pour accompagner le développement intégré du secteur industriel marocain.

L B
Samedi 31 Janvier 2009

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs