Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brahim Rachdi




Brahim Rachdi

L'USFP est passée par plusieurs étapes, un parti organisé, fondamentalement ancré dans l'opposition en vue de l'édification d'un Maroc démocratique, moderne et développé 
A l'époque, militer au sein de l'UNFP nécessitait du courage et de l’abnégation, à cause de la répression féroce qui s'abattait sur les militants et les différentes sections du parti.
La répression des années 70 a créé un flou quant à l'idéologie de l'UNFP, flou aggravé par l'aile dite syndicale et progressiste. Durant cette période, l'UNFP a payé un prix fort pour coexister (Evénements de Moulay Bouazza, grèves estudiantines, etc).
Ce flou  a régné chez les militants en France où le parti donnait l'impression d'être dirigé par deux têtes, une pacifiste et légaliste au Maroc, l'autre révolutionnaire à l'étranger.
Ce n'est qu'à partir de 1975 que l'USFP a clarifié définitivement ses choix et opté pour la voie démocratique.

L B
Samedi 24 Janvier 2009

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs