Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Amina Benkhadra, ministre de l’Energie et des Mines : “3500 MW de puissance électrique supplémentaires seront en service”




Amina Benkhadra, ministre de l’Energie et des Mines : “3500 MW de puissance électrique supplémentaires seront en service”
Lors des premières assises sur l’énergie qui ont eu lieu à Rabat, Amina Benkhadra a exposé le contexte actuel, les défis relevés ainsi que la stratégie nationale. Ci-dessous, des extraits de son allocution devant les participants à ces assises. “Le Maroc, en plein développement économique et social et peu pourvu en ressources énergétiques, satisfait ses besoins croissants en énergie en s’approvisionnant à plus de 97% de l’extérieur. Cette forte dépendance le rend vulnérable aux fluctuations erratiques des marchés et à la volatilité de leurs cours. En 2008, avec l’envolée des prix du pétrole qui représente 61% de sa consommation en énergie primaire, sa facture énergétique s’est élevée à près de 71Md de DH. L’Etat a dû consacrer 23 Md de DH pour soutenir les prix à la consommation des produits pétroliers, pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens et sauvegarder la compétitivité de l’économie. Ce qui constitue un réel prélèvement sur la richesse créée du pays. Pendant cette décennie, notre demande en énergie primaire s’est accrue en moyenne de 5% par an, tirée, pendant les cinq dernières années, par la croissance de la consommation électrique qui a augmenté en moyenne de 8% par an en raison de la quasi-généralisation de l’électrification rurale et du dynamisme de notre économie. Notre pays connaîtra dans les années à venir un véritable bond en avant dans son développement économique et social avec la réalisation des grands chantiers lancés et programmés. Avec une agriculture modernisée à travers le Plan Vert, une industrie redynamisée avec le plan Emergence, un complexe phosphatier transformé en hub mondial, des infrastructures autoroutières, portuaires et aéroportuaires multipliées et étendues, le Maroc se développe à un rythme accéléré pour assurer la prospérité et le bien-être de sa population. Dans notre scénario de base, cet élan sans précédent de notre économie induit le quadruplement de la demande énergétique primaire et de la consommation électrique qui passent respectivement de près de 15 Mtep et 24 GWh en 2008 à 43 Mtep et 95 Gwh à l’horizon 2030 avec une puissance électrique installée de 12.000 MW. Dans un scénario de rupture, la demande électrique monterait à 133 GWh en 2030 avec une puissance installée de 20.000 MW. Globalement, de 2007 à 2030, la consommation nationale de l’électricité serait multipliée par un minima de 4 et un maxima de 6. Quant à la puissance électrique installée, elle serait au même horizon multipliée par 3,5. En intégrant toutes ces données dans leurs dimensions internationale et nationale et pour répondre à cette demande croissante, le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, acteur responsable du développement énergétique du pays, a pour objectifs d’assurer : -la sécurité d’approvisionnement et la disponibilité de l’énergie; -L’accès généralisé à l’énergie à des prix compétitifs ; -La maîtrise de la demande ; -L’appropriation des technologies avancées et la promotion de l’expertise ; -La préservation de l’environnement.(…). La stratégie a été déclinée en plans et programmes d’actions à court, moyen et long termes. A court terme, un plan national d’actions prioritaires a été adopté pour réaliser l’adéquation entre l’offre et la demande électriques pour la période 2008-2012 et lancer les premières mesures d’efficacité énergétique. A cette échéance, près de 3500MW de puissance électrique supplémentaire seront en service, 22 millions de lampes LBC distribuées. Plusieurs dispositifs d’économie d’énergie sont en cours d’exécution ou programmés au niveau des administrations, des entreprises publiques et des secteurs clés économiques et sociaux. - L’utilisation du charbon propre comme source principale pour la production de base et le gaz de redevance pour la pointe et la semi base tout en explorant les options d’extension du Gazoduc Maghreb Europe (GME) et du Gaz naturel liquéfié (GNL). A cet égard, les deux centrales de Jorf Lasfar (700 MW) et de Safi (1320 MW) devront entrer en production en 2012-2014 ; - Le développement de l’éolien par l’autoproduction et la production indépendante avec garantie d’achat. A cet effet, les capacités installées seront de 1554 MW à l’horizon 2012 et 2200 à l’horizon 2020 ; - La promotion de projets d’export ; - Le découpage de la fonction hydro-électrique de la fonction d’irrigation par la création de bassins de rétension et la construction de STEP de 400 MW tous les 7 à 8 ans ; - Le renforcement des interconnexions avec le transfert progressif d’une dépendance structurelle des interconnexions à une source d’arbitrage économique. A long terme Des programmes stratégiques proactifs ont été élaborés pour : • le développement des technologies nucléaires avec le lancement d’une étude pour une centrale électronucléaire à l’horizon 2025 ; • la valorisation des schistes bitumeux avec la construction d’une centrale – pilote de 100 MW et l’extraction d’hydrocarbures dès la maturation d’un procédé de pyrolyse fiable ; • une veille stratégique et des projets pilotes sur les technologies solaires ; • l’exploration et l’exploitation du potentiel des algues et des autres plantes grasses ; • la production d’électricité à partir de déchets organiques(...).

M K
Samedi 14 Mars 2009

Lu 862 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs