Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zlatan Ibrahimovic à l'affiche du prochain Astérix et Obélix





Zlatan Ibrahimovic à l'affiche du prochain Astérix et Obélix
Des terrains de foot aux plateaux de cinéma: la star du foot Zlatan Ibrahimovic sera à l'affiche du prochain film de Guillaume Canet "Astérix et Obélix: l'empire du milieu", a-t-il annoncé jeudi, conjointement avec d'autres têtes d'affiche, sur son compte Instagram. A 39 ans, l'attaquant suédois du Milan AC incarnera un Romain,Caius Antivirus. L'annonce a été faite sans plus de détails sur son compte Instagram via la publication d'une photo avec le nom de son personnage. Comme lui, d'autres stars ont publié en même temps sur leur compte Instagram respectifs leur futur rôle, qu'il soit un pilier de la bande-dessiné d'Uderzo et Goscinny ou un nouveau personnage.

Pour ce cinquième film, Guillaume Canet incarnera Astérix et Gilles Lellouche sera son fidèle ami Obélix. Pierre Richard a quant à lui annoncé qu'il incarnera Panoramix. Marion Cotillard, compagne à la ville de Guillaume Canet, sera Cléopâtre, un rôle précédemment porté par Monica Bellucci. C'est Vincent Cassel qui a été choisi pour jouer César. La chanteuse belge Angèle incarnera Falbala et l'humoriste Chicandier sera le prochain interprète d'Ordralfabétix, le poissonnier du village des irréductibles guerriers. José Garcia changera de casquette pour ne plus être Couverdepus ( Astérix aux Jeux olympiques) mais Biopix. Les humoristes McFly et Carlito joueront Radius et Cubitus et Audrey Lamy incarnera Bonemine.

Le tournage de ce film, qui devait se faire en partie en Chine, avait du être reporté au printemps 2020 pour cause de crise sanitaire. Avec un budget de plus de 60 millions d'euros il s'annonce d'ores et déjà comme l'une des plus grosses productions françaises des mois à venir.

Netflix

Netflix et Sony Pictures Entertainment ont conclu un accord sur plusieurs années qui débute en 2022, donnant à Netflix le droit de diffuser en streaming les plus grandes franchises de Sony, comme "Spider-Man", "Uncharted" et "Jumanji".

Dans le cadre de ce partenariat, Sony offrira à Netflix un premier aperçu de tous les films qu'il prévoit de diffuser directement en streaming ou qu'il décidera d'exploiter ultérieurement sous licence en streaming. Netflix s'est engagé à réaliser un certain nombre de ces films durant la période de l'accord. La durée de l'accord et ses aspects financiers n'ont pas été divulgués par les deux sociétés.

Sony est l'un des seuls grands studios de cinéma à ne pas disposer de sa propre plateforme de streaming pour distribuer son contenu. À l'heure où la plupart des grands studios et sociétés de divertissement tentent de retirer leur contenu de Netflix pour alimenter leurs propres services de streaming, l'accord conclu avec Sony est un gain important pour la plateforme de Netflix.

Libé
Dimanche 11 Avril 2021

Lu 447 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.