Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zineb El Hardouz, une experte en montage qui combine art, émotion et technique





Zineb El Hardouz, une experte en montage qui combine art, émotion et technique
Rêver, aimer et transmettre des émotions, c'est la règle de trois de Zineb El Hardouz, une jeune experte et formatrice en montage numérique qui fait parler les images en combinant art, émotion et technique.
Passionnée depuis sa tendre enfance par le cinéma et les arts visuels, cette jeune femme native de Tafraoute a choisi de "vivre ses rêves plutôt que de rêver sa vie" en cultivant la volonté de faire de ce domaine, caractérisé par une forte domination masculine, son métier de tous les jours.
Après des études à l'Institut spécialisé du cinéma et de l'audiovisuel (ISCA) de Rabat, Zineb, également conceptrice audiovisuelle, a fait ses premiers pas dans le monde du montage numérique en décrochant des jobs à la télévision. Son talent, son enthousiasme et sa détermination lui ont permis de se lancer sur le grand écran.
"Je suis une grande rêveuse qui aime bien transmettre des émotions à travers les séquences que je découpe et monte pour en faire un film", a-t-elle confié dans une interview accordée à la MAP en marge de sa participation à la 16ème édition du Festival international Cinéma et migrations d'Agadir (FICMA).
Pour Zineb, le montage n'est pas seulement l'organisation des plans d'un film dans certaines conditions d'ordre et de durée. Il s'agit, en effet, de l'art de donner une signification aux images. "Le montage est un métier de femmes à la base!", dit-elle avec un sourire ironique, notant que ce domaine exige un travail minutieux et une énorme capacité de transmission d'émotions.
A travers des années d'expériences, Zineb a su connaître la force du montage et choisi, par ailleurs, de n'accepter de travailler que sur les projets à travers lesquels elle pourrait transmettre des émotions et essayer de changer la société.
"Le montage est la troisième réalisation de film, après l'écriture du scénario et le tournage", explique-t-elle, mettant l'accent sur l'importance du choix des plans, du rythme et des effets afin d’accrocher l’intérêt du spectateur.
Ambitieuse, curieuse, et passionnée, Zineb qui assume pleinement son métier, longtemps réservé à la gent masculine, est également active dans le domaine culturel. Elle est chef de projet de la plateforme "filmexport.ma", une vitrine pour la promotion du cinéma marocain à l'échelle internationale.
"Il s'agit d'un projet qui se veut une solution efficace pour donner de la visibilité aux productions nationales qui ont connu depuis quelques années un développement remarquable tant en termes de quantité que de qualité", a-t-elle fait savoir.
Outre son travail de monteuse, Zineb prend aussi plaisir à transmettre son savoir-faire à une nouvelle génération de passionnés du montage numérique. Elle est formatrice à l'ISCA de Rabat et anime régulièrement des master class et ateliers à des manifestations cinématographiques importantes, notamment le FICMA et le Festival du Cinéma africain de Khouribga.
Elle compte à son actif plusieurs projets, dont des films, documentaires, et programmes télévisés. "MasterChef Maroc", "Taxi Bied", "Lgharib" ou encore "Lkhbar yjibouha talyin" sont les titres de quelques-unes de ses réalisations.

 

Mercredi 18 Décembre 2019

Lu 1030 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey