Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Zidane en toutes lettres’’ en exposition à Meknès




“Zidane en toutes lettres’’ en exposition à Meknès
‘’Zz Zidane en toutes lettres’’ est l’intitulé d’une exposition dédiée à la légende du football français Zineddine Zidane, qui se tiendra du 20 juin au 13 juillet à la galerie de l’Institut français de Meknès.
L’exposition du photographe et écrivain Philippe Bordas est constituée de 38 photographies, intégrant des vidéos de Zidane au ralenti et des textes extraits du roman ‘’Chant furieux’’ du même auteur, paru en 2014 chez Gallimard.
Le projet de Philippe Bordas remonte à 2006, année durant laquelle il a suivi les derniers moments -inédits parfois- de la carrière de Zidane, en vue d’en faire un livre. Toutefois, le livre-mémorial ne voit jamais le jour, et les photos sont restées cachées du public pendant près de dix ans. Cette aventure photographique est enfin devenue un roman, ‘’Chant furieux’’. Il raconte la rencontre de deux hommes issus des quartiers difficiles, qui parlent la même langue. Bordas décrit dans ce livre les différentes facettes de Zz à un ami aveugle, qui n’a jamais vu son visage ni ses dribbles virtuoses. Ainsi, par la seule force des mots, l’écrivain/photographe dresse le portrait de ce personnage héroïque et silencieux. 
Le roman sera par ailleurs présenté à l’Institut français, en marge de cette exposition.  L’œuvre du photographe et écrivain Philippe Bordas est marquée par le continent africain qu’il parcourt depuis 1988 et sur lequel il porte un regard assez lumineux.
Son travail photographique exposé dans le monde entier reçoit de nombreuses distinctions, dont le Prix Nadar en 2004, qui récompense chaque année un livre consacré à la photographie ancienne ou contemporaine édité en France.
En 2008, il publie son premier roman ‘’Forcenés’’ en forme d’hommage aux grands coureurs cyclistes du 20ème siècle. Suivra ‘’l’invention de l’écriture’’ en 2010 et ‘’Chant furieux’’ publié chez Gallimard en 2014.

Libé
Lundi 4 Juin 2018

Lu 765 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal