Youssef Bourra, l'indéfectible ami du livre usagé


Libé
Lundi 23 Mai 2022

Youssef Bourra, l'indéfectible ami du livre usagé

Le nom de Youssef Bourra a été toujours associé au livre usagé au niveau de la capitale économique en particulier et au niveau national en général vu ses efforts déployés pour le valoriser, l'ériger en meilleur ami et le préserver pour ne pas tomber dans l'oubli.


Il s'agit de Youssef Bourra, libraire et président de l'association des libraires d'occasion de Casablanca, passionné des livres d'occasion, qui a consacré sa vie à leur promotion comme moyen de diffusion du savoir et d'encouragement de la lecture.


Cette fidélité l'a poussé à oeuvrer sans relâche pour rendre le livre usagé à la portée de tous et ce, à travers l'ouverture d'un magasin au marché de Korea à Casablanca, servant de modèle à d'autres pour ouvrir de pareils magasins en vue de susciter la curiosité du savoir auprès des visiteurs de ce célèbre marché populaire.


Porté par sa passion pour le livre d'occasion, il a eu l'idée d'organiser un salon annuel local dédié au livre usagé à Casablanca, a-t-il confié à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, notant que le succès de cette expérience a ouvert la voie au développement de ce salon pour devenir à portée nationale en attirant davantage de professionnels et admirateurs du livre usagé, outre nombre d'écrivains, d'universitaires et d'intellectuels qui partagent la même passion avec Youssef Bourra.


Cumulant une expérience et un savoir-faire avérés en matière du livre usagé, Youssef Bourra n'hésite pas à partager ses idées et son savoir avec les visiteurs de son magasin au marché populaire de Korea avec comme objectif de valoriser davantage le livre d'occasion qui constitue un trésor inestimable.


En termes de satisfaction des aspirations et attentes des écrivains, chercheurs et intellectuels en quête de livres rares ou sujets cadrant avec leur centre d'intérêt, ce libraire cultivé ne ménage pas d'efforts pour trouver la perle rare ou orienter les chercheurs.
 A cet égard, il a à maintes reprises été d'une grande aide pour les chercheurs universitaires, en mettant à leur disposition des livres introuvables.


Ce travail acharné n'est pas rétribué à sa juste valeur, comme en témoigne la situation sociale difficile des professionnels du livre d'occasion, qui s'est accentuée avec la pandémie de coronavirus, l'invité indésirable qui a mis les libraires dans une situation très délicate, a-t-il déploré, notant dans ce sens que cinq des meilleurs libraires ont rendu l'âme depuis la crise sanitaire de Covid-19.


Cette situation critique l'a contraint à plusieurs reprises à envisager de céder son magasin de commercialisation des livres d'occasion, vu que les parties concernées par le livre, les responsables et les élus, n'accordent aucun intérêt aux préoccupations et attentes des professionnels du livre usagé ni à leur situation sociale.
 Sa fierté, comme il l'explique aux visiteurs de son magasin, l'empêche de continuer à demander le soutien aux activités des professionnels du livre usagé et l'amélioration de leurs conditions sociales d'autant que cette profession contribue à éclairer les esprits en mettant à la disposition des lecteurs des livres à des prix symboliques.


Ce libraire passionné qui assimile le livre usagé à l'oiseau rare se bat sans relâche aux côtés de 70 professionnels pour la survie de ce noble métier.
 Considéré par nombre d'écrivains et intellectuels comme une référence et une encyclopédie mobile, Youssef Bourra interagit rapidement avec les visiteurs de son magasin en quête du livre rare et des oeuvres importantes, s'employant toujours à satisfaire leurs demandes et attentes.


Le directeur des 12 éditions du Salon du livre usagé a relevé que ce rendez-vous culturel qui a atteint son stade de maturité, appartient à tous les écrivains et lecteurs, estimant incompréhensible le manque de soutien des responsables des l'affaires culturelle au niveau national et local pour garantir la continuité à ce Salon. 
La 12è édition du salon du livre usagé, organisée en 2019, a connu la participation de 60 exposants de Casablanca, Rabat, Settat, El Jadida et Marrakech qui ont exposé 600.000 ouvrages d'occasion, toutes spécialités confondues (sciences, histoire, culture, philosophie, économie, art … ). 





Lu 1895 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.