"Wakanda" enchaîne pour une 4ème semaine à la tête du box-office nord-américain


Libé
Mercredi 7 Décembre 2022

L'intérêt pour "Black Panther: Wakanda Forever" a légèrement décru, mais le film Marvel a quand même vendu pour 17,6 millions de dollars de tickets de cinéma aux Etats-Unis et au Canada, restant en tête du box-office nord-américain pour un quatrième week-end consécutif, selon les chiffres dimanche du cabinet spécialisé Exhibitor Relations.


Cette suite du film afro-futuriste qui avait cartonné en 2018, qui rend un hommage appuyé à Chadwick Boseman, la star du premier "Black Panther", a désormais amassé 393,7 millions rien qu'en Amérique du Nord, en plus de 339 millions à l'international.


Arrive en deuxième position "Violent Night", où la star de "Stranger Things" David Harbour joue un père Noël ronchon et prompt à donner des coups de massue lorsque des personnes mal intentionnées entrent par effraction chez une famille riche.

Le film de Noël totalise 13,3 millions, "une sortie solide pour une comédie d'action", selon l'expert David Gross.


Troisième, le film d'animation de Disney "Avalonia, l'étrange voyage", n'engrange que 4,9 millions après un premier week-end déjà décevant. Etant donné son budget à 180 millions, le film pourrait perdre plus de 100 millions de dollars, selon le site spécialisé Hollywood Reporter.

 "Le Menu", un film qui emprunte à la fois au cinéma d'horreur, au film noir et à la comédie grinçante, arrive en quatrième avec 3,6 millions.

A la cinquième place, "Devotion", l'histoire de deux pilotes de chasse de la marine américaine, enregistre 2,8 millions de recettes.


Bouillon de culture

George Clooney et U2
George Clooney et le groupe de rock irlandais U2 figuraient parmi les personnalités qui ont reçu dimanche les honneurs du Kennedy Center, le prix culturel le plus prestigieux de Washington, en présence de Joe Biden.


Une kyrielle de stars d'Hollywood et le tout-Washington ont également célébré les carrières de la grande chanteuse de soul Gladys Knight, de la cheffe d'orchestre et compositrice d'origine cubaine Tania Leon et de la chanteuse de gospel évangélique Amy Grant, lors de cette soirée de gala dont c'est la 45e édition.


Joe Biden et son épouse Jill, ainsi que la vice-présidente Kamala Harris et son époux Douglas Emhoff, ont assisté à cette prestigieuse soirée dans le grand centre culturel de la capitale américaine, que l'ex-président Donald Trump, très peu populaire dans le monde de la culture américaine, avait boudée pendant tout son mandat.


Une série de célébrités se sont succédé sur la scène du Kennedy Center pour rendre hommage à celles honorées dimanche, qui avaient  auparavant participé à une réception privée à la Maison Blanche avec les Biden et quelques invités triés sur le volet, au lendemain d'un dîner d'honneur samedi soir au département d'Etat, en présence du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.


Le show sera diffusé par toutes les grandes chaînes américaines le 28 décembre.


 


Lu 830 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.