Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Waciny Laredj : La lecture, premier pas vers la créativité et l’initiation à l'écriture




La lecture constitue un premier pas vers la créativité et l’initiation à l'écriture, a affirmé, samedi à Casablanca, l'écrivain et romancier algérien, Waciny Laredj. Dans ses débuts le lecteur découvre plusieurs livres de différents écrivains mais au fil du temps en accumulant une certaine expérience en lecture, il devient attaché au style d'un écrivain bien précis qui exprime bien sa personnalité et ses sentiments, a déclaré Waciny Laredj à la MAP en marge de sa participation à une rencontre littéraire sur "Les défis de la lecture dans le monde arabe". Imiter son écrivain préféré n'a été jamais un crime, des fois cela peut donner naissance à un futur écrivain, a-t-il considéré, notant que ce dernier fera des essais jusqu'à à ce qu'il trouve son propre chemin. On parle souvent d'une crise de la lecture, notamment chez les jeunes, chose qui n'est pas tout à fait vraie, a-t-il souligné, relevant que la lecture est devenue plus spécialisée et orientée vers des thématiques bien spécifiques. Selon le critique littéraire et universitaire algérien, la multiplication des sources d'information a créé une certaine confusion chez le lecteur, notamment avec les nouvelles technologiques, notant qu'il faut se rendre compte de ces mutations et s'adapter aux changements. Même si d’ancuns accusent nos sociétés d’un manque d'intérêt pour la lecture, on ne peut pas nier que le monde arabe a participé largement à l'enrichissement du patrimoine littéraire mondial grâce aux contributions intellectuelles des écrivains arabes de renom, notant que l’affluence importante que connaît le SIEL est la meilleure illustration. Une pléiade d'écrivains et de poètes marocains et arabes ont pris part à cette rencontre qui a souligné l'importance de conjuguer les efforts pour promouvoir la lecture qui constitue une lumière de l'esprit et richesse de tous les temps.  
Placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette édition, qui se déroule du 7 au 17 février, connaît la participation de plus de 700 exposants représentant 40 pays, avec l'Espagne comme invitée d'honneur. Initiée par le ministère de la Culture et de la Communication (département de la culture), cette édition est marquée par la participation de 350 écrivains, poètes, chercheurs, économistes et politiciens des quatre coins du monde, qui illumineront avec leurs contributions intellectuelles le ciel de ce Salon international de renom.

Mercredi 13 Février 2019

Lu 295 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com