Visite guidée à l'exposition “De rage et de désir, le cœur battant des Hommes ” au MMVI


Libé
Dimanche 13 Mars 2022

Des étudiants ont bénéficié, vendredi, d'une visite guidée à l'exposition "De rage et de désir, le cœur battant des Hommes" de l'artiste photographe Gérard Rancinan et de l'écrivaine Caroline Gaudriault, au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI).

Le temps d'une journée, des élèves de plusieurs écoles et établissements d'enseignement ont suivi des explications détaillées fournies par l'artiste et l’écrivaine sur leur exposition commune, qui a été prolongée jusqu’au 30 mai prochain suite au succès qu'elle a rencontré auprès du public.

Cette initiative entend "montrer à ces jeunes qu’on a besoin d’être curieux, de s’affranchir du cadre normal qui nous est proposé, de pousser les limites et d'exprimer quelque chose qui sort de l’évidence", a confié Gérard Rancinan, 69 ans.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, l’artiste photographe a expliqué qu'à travers ses œuvres, il aspire à porter "un regard distant par rapport au monde, avec des réflexions sur l’époque, ses bouleversements et ses changements".

Quant à l’écrivaine Caroline Gaudriault, elle a noté que le tandem artistique avec Rancinan vise à relater "notre époque en traitant des thèmes récurrents", estimant que "chaque artiste raconte les mêmes mythologies, sauf que les événements changent et ces étudiants raconteront leur époque à leur tour, avec leur manière de voir les choses".

Côté étudiants, la satisfaction est le maitre-mot. Taha Bouchara, étudiant à l’École Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) et passionné d’art, s’est dit agréablement surpris par la diversité des couleurs, des expressions et des messages que propose cette exposition, qualifiant la visite guidée de passionnante et d'enrichissante. "Le fait de rencontrer l’artiste en personne aide également à mieux saisir l’idée et le message derrière l’œuvre", a-t-il soutenu.

Organisée par la Fondation Nationale des Musées (FNM), cette exposition est le fruit d’une réflexion commune entre l’artiste Gérard Rancinan et l’écrivaine Caroline Gaudriault. Il s'agit d'une écriture photographique qui scelle un dialogue entre photographies et récits, dans un parcours en trois parties intitulées "Métamorphoses", "Wonderful World" et "Un petit Homme dans un vaste monde".

A travers une quarantaine de photographies monumentales sur l'histoire fantasmée des Hommes de Gérard Rancinan et trois installations calligraphiques de Caroline Gaudriault, "De rage et de désir, le cœur battant des Hommes" se veut un voyage dans le magma humain. OE MAP 112034 GMT Mars 2022


Lu 1102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.