Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visa For Music maintient son édition 2020 du 18 au 21 novembre




Visa For Music a annoncé dans un communiqué mercredi le maintien de son édition 2020, relevant que l'événement se déroulera du 18 au 21 novembre prochain. Cette année, malgré la pandémie de la Covid-19, Visa for Music "maintient son engagement et revient le temps d'une édition +déconfinée+", indiquent les organisateurs. L'organisation de l'événement sera adaptée au contexte actuel, avec diffusion digitale de concerts et un programme de conférences, de formations et d'ateliers dans le strict respect des mesures sanitaires, précise la même source, ajoutant que les circonstances ne permettront pas la tenue de concerts en live, mais le festival sera l'occasion d'enregistrer des capsules vidéo pour une vingtaine de groupes marocains et résidents au Maroc.

"La crise que le monde entier traverse aujourd'hui oblige les artistes et les acteurs de la culture, dont nous faisons partie, à se réinventer et à trouver des nouveaux modes de travail, des nouveaux moyens de subsistance et de nouvelles façons d'être en lien avec le public, constituant de véritables changements de paradigme", poursuit le communiqué, notant que Visa For Music souhaite continuer à participer à la structuration et la professionnalisation de la filière musicale, au développement des industries culturelles et créatives et à la création de valeur pour les artistes. Il s'agit ainsi d'une édition adaptée au contexte actuel et maintenue dans la résilience, "l'édition déconfinée", dans le strict respect des mesures de prévention et qui sera dédiée principalement aux artistes et professionnels marocains ou résidents au Maroc, relève le communiqué.

Suite à l'appel à candidature lancé en février dernier, les artistes nationaux sélectionnés seront pris en charge à Rabat pour bénéficier d'un enregistrement de capsules vidéo réalisées par Visa For Music, toujours dans le souci de favoriser et promouvoir le rayonnement et le développement des artistes marocains, d'autant plus nécessaire dans le contexte actuel difficile pour le secteur de l'industrie culturelle, faiton savoir. "Tout en maintenant sa vocation de premier marché professionnel et festival des musiques du Maroc, d'Afrique et du Moyen-Orient, Visa For Music proposera trois journées de conférences pour débattre du rôle et du poids économique et social des industries culturelles et créatives, en présentiel pour les intervenants nationaux et quelques internationaux, avec une transmission digitale afin de permettre aux intervenants internationaux de participer également", lit-on dans le document.
 

Fleetwood Mac

Un skate, du jus de canneberge et une bonne humeur communicative: la recette, imparable, a permis au groupe de rock britannique Fleetwood Mac de réintégrer le classement des singles les plus vendus du magazine Billboard avec son morceau “Dreams”, à la faveur d’une vidéo devenue virale sur TikTok et sur les réseaux sociaux.
Tout a commencé fin septembre quand un utilisateur de TikTok connu sous le pseudonyme de doggface208 (Nathan Apodaca de son vrai nom) s’est filmé un matin sur son skateboard, en train de chanter en playback “Dreams”, du célèbre groupe de rock des années 70, tout en buvant du jus de canneberge sur le bord d’une route. La vidéo a été “likée” plus de 8,6 millions de fois sur le réseau social et a fait de doggface208 une star d’internet, les gens ayant été touchés par son histoire: l’homme de 37 ans travaille dans un hangar de pommes de terre de l’Idaho (nord-ouest des Etats-Unis) est se rendait au travail en skate quand il s’est filmé car sa voiture ne marchait plus. Surtout, elle a permis à Fleetwood Mac de se faire connaître des plus jeunes et d’être ainsi écouté sur les plateformes de streaming - le cofondateur du groupe, Mick Fleetwood, s’est même inscrit sur TikTok pour rendre hommage à doggface208, en skate et jus de canneberge à la main. Résultat, “Dreams” a intégré la 21e place du Hot 100 de Billboard pour la semaine du 11 au 17 octobre, un classement dont il avait pris la première place en 1977.

Libé
Jeudi 15 Octobre 2020

Lu 400 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.