Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Violentes attaques visant l'EI dans la région de Mossoul

Des civils tués dans des frappes aveugles




 Des combats meurtriers opposaient mardi des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans la région de Mossoul, deuxième ville d'Irak reprise à l'EI en juillet, a indiqué cette coalition paramilitaire.
"Les forces Waad Allah repoussent une attaque de l'EI au sud-ouest de Mossoul dans le désert de Hatra", haut site archéologique du nord situé à une centaine de km au sud-ouest de Mossoul, a indiqué cette unité du Hachd, une force de supplétifs formée en 2014 pour appuyer les forces régulières irakiennes face à la percée fulgurante des jihadistes.
Dans une série de messages mis en ligne, Waad Allah affirment que l'EI a envoyé contre ses hommes "de nombreux kamikazes" et donne un bilan de 24 morts côté jihadiste et quatre côté Hachd.
En trois ans, les forces irakiennes ont repris à l'EI plus de 90% du territoire dont il s'était emparé en Irak en 2014, soit près d'un tiers du pays. Le groupe ultraradical ne tient plus désormais qu'un bastion, dans l'immense désert d'Al-Anbar, frontalier de la Syrie en guerre.
Malgré ses défaites militaires et territoriales, l'EI conserve en Irak un fort pouvoir de nuisance et des attaques menées par des kamikazes ou des combattants armés ont régulièrement lieu dans des zones déclarées "libérées" depuis des mois.
La reprise de Mossoul le 10 juillet avait toutefois été un rude coup porté à l'organisation jihadiste. Après avoir perdu sa "capitale" irakienne, l'EI vient de perdre sa "capitale" syrienne, Raqa.
En avril, le Hachd avait repris à l'EI la localité de Hatra ainsi que le site antique éponyme, une cité de la période romaine vieille de plus de 2.000 ans.
Par ailleurs, Amnesty International a affirmé mardi que les troupes irakiennes ont attaqué de manière aveugle des civils kurdes, puis perpétré pillages et incendies dans la ville mixte de Touz Khourmatou, près de Kirkouk, en marge des opérations pour reprendre le contrôle de zones disputées.  
Le 16 octobre, "au moins 11 civils ont été tués dans des attaques aveugles et des centaines de propriétés ont été pillées, incendiées et détruites", a déclaré l'ONG de défense des droits de l'Homme dans un communiqué.
Ces événements, estime AI, "apparaissent comme étant une attaque dirigée dans les quartiers majoritairement kurdes de la ville".
"En quelques heures, la vie d'innombrables hommes, femmes et enfants a été dévastée à Touz Khourmatou. Des milliers d'entre eux ont perdu leurs maisons, magasins et tout ce qu'ils possédaient. Ils se trouvent désormais disséminés dans des camps aux alentours, se demandant s'ils pourront un jour retourner chez eux", remarque Lynn Maalouf, directrice de recherches sur le Moyen-Orient à Amnesty.
Selon l'ONU, 35.000 civils ont fui la ville depuis le 16 octobre
Touz Khourmatou, située à 70 km de Kirkouk, compte 100.000 habitants kurdes, turkmènes et arabes, et était sous le contrôle conjoint des peshmergas et des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi, jusqu'au 16 octobre où ces derniers se sont emparés de la ville.
Les relations sont de longue date tendues entre les Kurdes et Turkmènes et la ville a été le théâtre depuis 2003 de cycles de violence meurtrière.

Mercredi 25 Octobre 2017

Lu 617 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés