Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Violences faites aux femmes: La HACA s’engage en faveur de la promotion du rôle de la société civile


Libé
Mercredi 7 Décembre 2022

Violences faites aux femmes: La HACA s’engage en faveur de la promotion du rôle de la société civile
Dans le cadre de la décentralisation de ses activités, la Haute autorité de la communication audiovisuelle -HACA- a réuni le 2 décembre 2022 à Agadir, les représentants d’une vingtaine d’organisations de la société civile de la région, dans le cadre d’un atelier de réflexion et de croisement des expériences en matière de communication avec les médias sur la question des violences faites aux femmes.

Lors de sa communication inaugurale de cet atelier thématique qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des engagements de l’instance de régulation au titre de la Déclaration de Marrakech pour la lutte contre les violences faites aux femmes initiée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, Mme Latifa Akharbach, présidente de la HACA, a affirmé que «les organisations de la société civile ne sont pas seulement des sources d’information de proximité pour les journalistes sur la question des violences faites aux femmes, mais elles sont également des acteurs essentiels dans la dynamique globale de mobilisation pour la  consécration de la culture de l’égalité et de la non-violence. La lutte contre le fléau de la violence basée sur le genre passe forcément par la promotion d’un traitement médiatique expert, pluraliste et éthique de cette problématique sociale fort complexe ».

Les travaux de cet atelier interactif ont permis aux participants de mener une réflexion critique commune sur de nombreuses dimensions de la problématique dont notamment : le développement des bonnes pratiques de communication publique sur la question des violences faites aux femmes, la promotion des interactions entre les médias et la société civile, la contribution de la régulation des médias à la promotion du traitement médiatique de la question de la violence faite aux femmes ou encore les nouveaux enjeux de la lutte contre ce fléau dans le contexte de la communication numérique .

Organisé également dans le cadre de la contribution de la HACA à la campagne mondiale «16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre» organisée par l’ONU Femmes, cet événement a été marqué par la participation des membres du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle et du directeur général de la HACA, Benaissa Asloun, qui a modéré les échanges fort riches et instructifs de l’atelier. 


Lu 443 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p