Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une rétrospective dédiée à Ahmed Bouanani au Festival du cinéma africain Tarifa-Tanger




La 15ème édition du Festival du cinéma africain Tarifa-Tanger (FCAT 2018), qui se tiendra du 27 avril au 5 mai, consacrera une rétrospective au cinéaste marocain Ahmed Bouanani, ont indiqué les organisateurs. Cette rétrospective mettra la lumière sur le parcours de feu Ahmed Bouanani (1938-2011), en tant que réalisateur mais aussi en tant que responsable du montage, scénariste et poète, a-t-on précisé lors d'une rencontre tenue récemment à Madrid pour présenter cette nouvelle édition de ce festival, organisé par le Centre de diffusion culturelle du Détroit (Al Tarab). La rétrospective sur feu Ahmed Bouanani, né à Casablanca et formé à l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) de Paris, a été présentée une première fois à la Berlinale 2017, ont relevé les organisateurs. Intervenant lors de cette rencontre, la directrice du festival, Mane Cisneros, a souligné que cet événement "vient réaliser le vieux rêve d’unir à travers la culture deux continents, devenant ainsi le premier festival cinématographique transfrontalier et transcontinental organisé de manière simultanée au Maroc et en Espagne". 
De son côté, le maire de Tarifa (sud de l’Espagne), Francisco Ruiz Giráldez, a estimé que la culture est le meilleur outil pour unir les peuples, saluant le rôle de ce festival dans le renforcement de l’alliance des cultures et la promotion de l’attractivité des espaces frontaliers. "15 ans est une période trop courte pour changer les dynamiques, mais c’est un début pour assouplir les frontières", a-t-il dit.
Cette édition mettra l’accent sur les personnes d’origine africaine résidant en Espagne, à travers la 4ème édition de l’Arbre à palabres, un espace de rencontre et de réflexion du FCAT inscrit dans le cadre du programme ACERCA de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID). L’édition 2018 fera de nouveau de cet événement un espace de rencontre, de connaissance, d’échange et de communication entre acteurs et actrices, professionnels du cinéma et artistes africains et espagnols d’origine africaine. L’objectif est de créer des réseaux et de promouvoir les contacts qui favorisent de futurs projets communs axés sur la diaspora africaine, ont affirmé les organisateurs, ajoutant que la programmation complète du FCAT 2018 sera dévoilée début avril.

Libé
Lundi 26 Mars 2018

Lu 767 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.