Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une programmation alléchante pour la 5ème édition d’ “Oasis Festival”

Du 13 au 15 septembre courant à Marrakech




La cité ocre abritera, du 13 au 15 septembre, la 5ème édition de "Oasis Festival", avec la participation d'un aréopage d’artistes et de troupes artistiques des quatre coins du monde. Pour fêter ses 5 ans comme il se doit, le festival offre un nouvel espace artistique et culturel avec une programmation alléchante alliant musique envoûtante de Sampha, Petite Noir, Walshy Fire, DJ Lag et Issam, art et exposition photographique d’artistes africains, outre des panels de discussion, et l'aménagement d’un magasin éphémère entre autres, soulignent les organisateurs dans un communiqué. Et de poursuivre que le programme artistique et culturel de cette édition 2019, y compris "The Mbari House", offre un espace d'art collaboratif présenté par le Musée d'art contemporain africain Maaden (MACAAL), Art Comes First (ACF) et Marché Noir, ainsi qu’une installation spéciale du collectif artistique Squidsoup.
Lancé en 2015, cette manifestation culturelle à laquelle sont conviées des vedettes de renommée internationale, et une production de haute qualité, qui titillent les amoureux du voyage et les aventuriers à venir danser sous les palmiers, à un endroit vraiment différent, "continuera à être une source d’inspiration locale et mondiale’’, indique la même source.
Pour cette édition spéciale anniversaire, Oasis a invité MACAAL et Art Comes First à mettre en place le programme du dernier espace du festival, "The Mbari House", relève-t-on, notant que depuis sa première ouverture en 2016, le musée d’art MACAAL, dédié à la promotion de l’art africain, est devenu un acteur essentiel de la scène culturelle renaissante de Marrakech.
Et d’expliquer qu’il se joint cette année au collectif d’Art Comes First, basé à Londres et dirigé par Sam Lambert et Shaka Maidoh, afin de réunir une offre musicale, artistique et culturelle riche pour Oasis 2019, en hommage au Mbari Club et aux arts nigérians. Hub musical et littéraire fondé par Ulli Beier, la Maison Mbari réunira également le meilleur de la musique, l'art, la mode et le design du Maroc et au-delà. Les sessions de musique sont orchestrées par Sampha (DJ set), lauréat du prix Mercury, de l’innovateur de Noirwave Petite Noir (Live), par le célèbre rappeur marocain Issam ainsi que le producteur jamaïcain Walshy Fire, mieux connu comme le tiers de la puissante formation EDM inspirée par le reggae / dancehall, le major Lazer, le sud-africain GQOM DJ Lag, le pionnier de la musique casablancaise Saib, Shingai et le duo ACF Voodoo Gents qui rejoignent aussi la liste des artistes, ainsi que de nombreuses apparitions surprises tout au long du week-end.
D’autre part, "The Mbari House", exposera des œuvres de la photographe franco-marocaine Leila Alaoui, du photographe malien Malick Sidibé, du photographe basé à Marrakech M’hammed Kilito, du photographe kényan Cyrus Kabiru, des artistes marocains Mohamed El Baz et Mustapha Akrim, ainsi qu’une session de peinture réalisée en direct sur céramique par la designer marocaine Bouchra Boudoua.
Par ailleurs, le pop-up store de "The Mbari House" présentera notamment, des pièces vintage, trésors offerts par Marché Noir, vêtements signés Art Comes First, un projet de photo Polaroid avec Art come first. De même, un collectif international d'artistes, basé au Royaume-Uni qui crée des installations lumineuses uniques et dynamiques à travers le monde, feront leurs débuts au Maroc.
L'équipe qui a déjà exposé ses travaux dans des galeries et des festivals de premier plan, tels que TATE Britain et Sydney Opera House, Sonar, Burning Man et Glastonbury Festival, et qui a déjà collaboré avec Four Tet dans une série d'événements, présentera deux installations à Oasis. De nombreuses animations musicales sont en outre à l’ordre du jour.
Les ensembles de sets proviennent de : Four Tet, Amelie Lens et Dixon B2B Ame, auxquels s’ajoutent les premiers spectacles de Seth Troxler, BBC Radio 1 favori Jayda G, le trio parisien Apollonia, le maestro australien Mall Grab, la novatrice sud-coréenne Park Hye Jin. Les héros de Detroit Theo Parrish, Moodymann et DJ Bone mixeront avec les créateurs de saveurs berlinois Dana Ruh et Anastasia Kristensen alors que les talents marocains abondent tout naturellement, dont le fondateur de Casa Voyager, Driss Bennis, l’éclectique selector Yasmean, Amine K, le fondateur de Moroko Loko, l’étoile montante Monile ainsi que les valeurs sûres Polyswitch, Malik, Massimo et Nomads. Certains des meilleurs spectacles de musique de danse débarqueront également au festival, y compris un retour nostalgique et disco Hercules & Love Affair, le producteur downtempo andin-électronique Nicola Cruz, le maître de la techno mélancolique Recondite, le spécialiste de l’entrepôt brut Paranoid London ainsi que le spécialiste de l’électronique nuancée Baltra. Les grands chouchous d’Ibiza Cassy et Eats, se présentent en une session dos à dos et on assistera aussi à des sets de Loco Dice, Optimo, Silvie Loto, Archie Hamilton, Or:la, Horse Meat Disco, Josey Rebelle, Sonja Moonear et beaucoup d'autres, conclut la même source.

A.A
Mercredi 4 Septembre 2019

Lu 1233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif